franck-diongo

«Franck Diongo est éligible et peut être électeur», précise Abdoul Aziz Thioye (BCNUDH)

Le député national de l’opposition, Franck Diongo n’est pas déchu de ses droits civiques. De ce fait, il est donc éligible et peut être électeur, a précisé mercredi 22 novembre, le directeur intérimaire du Bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme (BCNUDH), Abdoul Aziz Thioye.

«Je tiens à rappeler que tout détenu, il devrait avoir droit de participer aux élections, en exerçant son droit de vote, puisqu’il n’a pas été déchu de ses droits civiques. Donc il [Franck Diongo] est éligible et il peut être électeur», a affirmé Abdoul Aziz Thioye, lors de la conférence hebdomadaire de l’ONU.

Il dit se référer à la lettre du ministre de la Justice sur cette question :

«Nous avons suivi les déclarations du président de la CENI. Je vous renvoie à la correspondance du ministre de la Justice. Nous avons été également informés que le 31 octobre 2017  M. Alexis Thambwe Mwamba a adressé une lettre au président de la CENI, lui rappelant que M. Diongo n’a pas été déchu de ses droits civiques lors de sa condamnation, que l’exclusion à l’enrôlement ne pouvait provenir que de la loi électorale.»

A l’occasion de la publication lundi du rapport d’observation de l’opération de révision du fichier électoral par l’église catholique, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a récemment affirmé que Franck Diongo ne pouvait pas s’enrôler parce qu’il était condamné à cinq ans de servitude pénale, en dernière instance par la Cour suprême de justice.

Commentant les propos de Corneille Nangaa, le directeur intérimaire du BCNUDH, promet de «continuer à suivre ce cas et vérifier si les dispositions ont été prises conformément à la lettre du ministre de la Justice».

Avec RO

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Cathédrale Notre-Dame de la paix de Bukavu

Congrès National de Petits Chanteurs : Des milliers de jeunes s’engagent à sensibiliser sur la paix et la cohésion sociale

Après l’étape de Goma, le Congrès National pour la paix de Petits Chanteurs du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire