Info+
Association Ligorodo en France/Des images et mots pour dire non à des violences, la guerre dans la partie est du Congo
Association Ligorodo en France/Des images et mots pour dire non à des violences, la guerre dans la partie est du Congo

Exposition culturelle de Grenoble/France: L’association « Ligorodo » vent debout contre la guerre dans l’Est de la RDC

Dire non à la guerre injuste imposée au Congo par le Rwanda sous couvert du Mouvement du 23 mars (M23) et l’Ouganda en exposant des images. Tel a été l’un des thèmes majeurs évoqué par l’association des caricaturistes et dessinateurs de presse de la RDC dénommée « Ligorodo » traduisez « Crapaud » , à l’occasion de l’exposition culturelle de Grenoble en France organisée, il y a quelques jours où 5 artistes congolais ont été au devant de la scène.

Les communautés congolaise et africaine ont répondu présent à ce rendez-vous riche en couleurs où 5 artistes à savoir Albert Luba, Al Mata, Jérémie Nsingi, Roger Bleu et Picha Masma ont exposé leurs planches.

Le président de l’association « Ligorodo », Narcisse Massamba mieux connu sous le nom de
« Picha Masma », a dans son allocution, dénoncé les actes de violence, de guerre qui sévissent dans la partie orientale de la RDC et en appelle à la cessation immédiate des hostilités.

« L’objet de notre rencontre de ce soir est d’exposer au grand public nos œuvres pour dénoncer toutes formes des violences. Dans une société où la violence est banalisée depuis belle lurette … La liberté d’expression par le biais de la culture est un ultime recours. Cette exposition consiste donc de tirer une sonnette d’alarme. Et ce, dans le but de dénoncer à travers les mots et les images les maux qui rongent notre société« , a-t-il fait savoir.

UNE VITRINE POUR LE CENTRE KITOKO

Cette exposition a été également une vitrine pour présenter le Centre culturel et artistique « Kitoko » comprenez « Beauté », qui se veut une mosaïque réunissant des artistes de plusieurs disciplines.

Selon le Chargé de communication du Centre « Kitoko », Michaël Mulopo, cette structure, a pour mission principale non seulement de promouvoir les artistes dans leur mission d’acteurs socio- culturels. Mais aussi et surtout de les accompagner afin de porter leur voix ou de piloter un changement social à travers leurs armes qui sont, en fait, leurs talents.

À en croire Mati Osango, Manager du Centre culturel et artistique « Kitoko », plusieurs projets sont en cours d’élaboration en l’occurrence la tenue prochaine du Concours de bande dessinée. Cette messe du 9è art aura lieu en novembre prochain en France et sera axée sur la lutte contre les violences.

La RDC est en proie à la guerre depuis plus de 25 ans. À la base, le Rwanda de Paul Kagame au pouvoir depuis 2000, l’Ouganda de Yoweri Museveni à la manœuvre depuis 1986 sous couvert d’une myriade des groupes rebelle et terroriste. Ce, en synergie avec certains pays occidentaux qui tirent les ficelles pour piller les ressources du sol et du sous-sol de ce géant d’Afrique au pied d’argile.

Nesta Batomene

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Parlement Assemblée Nationale

Investiture du Gouvernement Suminwa : 30.000 USD par député national pour le vote de confiance, le CREFDL invite la justice à diligenter une enquête

Le Centre de recherche en finances publiques et développement local (CREFDL) dénonce les pratiques de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire