RDC : L'armée lance des patrouilles diurnes et nocturnes après les échauffourées de Mbujimayi

RDC : L’armée lance des patrouilles diurnes et nocturnes après les échauffourées de Mbujimayi

Après les vives tensions observées à Mbujimayi, le Gouverneure ad intérim du Kasaï Oriental, Julie KALENGA KABONGO, a échangé avec le Général de la 21ème région militaire, John TSHIBANGU mercredi 1er novembre 2023 dans son cabinet de travail. Les échanges entre les deux personnalités ont principalement été axés sur les échauffourées qui ont récemment troublé l’ordre public dans quelques communes de la ville de Mbujimayi. L’hôte de l’exécutif provincial a annoncé le début ce jour des patrouilles diurnes et nocturnes afin d’assurer le retour immédiat de l’ordre et la paix.

« Je voudrais tout simplement lancer un message fort à ceux qui veulent troubler la paix et l’ordre public, à ceux qui sont derrière certains hommes politiques qui veulent amener les désordres dans la ville. Les élections vont être faites d’ici le mois de décembre, je lance un message à tous les politiciens qui veulent troubler l’ordre public, à toute personne qui veut amener le désordre dans la ville de Mbujimayi et partout dans la zone sous notre responsabilité que celui sur qui on va mettre la main, va faire la prison, pas ici. Il ira à ANGENGA », a mis en garde le commandant de la 21ème Région militaire sur un ton ferme.

Et d’ajouter

« Nous sommes là pour protéger la population, pour sécuriser tout le monde et tous ceux qui pensent qu’ils veulent ou qui sont derrière les hommes politiques qui veulent ramener le désordre dans la ville, moi, je suis derrière eux. Ils vont me porter sur leurs épaules», conclut le Général John TSHIBANGU dans sa mise en garde.

Bien avant, Julie KALENGA KABONGO, a appelé au calme toute la population de la ville de Mbujimayi. La situation est actuellement sous contrôle des services de sécurité.

Par ailleurs, elle a rassuré que pendant qu’elle est à la tête de la province originaire du Président de la République, la paix régnera partout pour permettre aux Est-Kasaïens participer paisiblement aux élections.

Il sied de rappeler que la journée de mercredi 01er novembre une bande des gangsters a mené des altercations avec les forces de sécurité. Situation qui a perturbé les activités quotidiennes dans la ville de Mbujimayi.

Rédaction

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

kuluna de kinshasa

Kintambo/OUA-Rufidji : Le centre névralgique des Kuluna et la pluie, le facteur X pour dépouiller les citoyens

Le banditisme urbain dit « Phénomène Kuluna » a la peau dure à Kinshasa et la commune …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire