Ilunga Ilunkamba et la délégation de la Banque Mondiale

La RDC et la Banque mondiale échangent sur les conditionnalités d’un appui budgétaire

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a reçu la délégation de la Banque mondiale conduite par le Directeur des opérations pour la RDC, Jean Christophe Carret ce mardi 11 août à l’hôtel du Gouvernement. Au menu, l’état d’avancement de la réalisation des 11 réformes politiques et économiques qui sont des conditionnalités pour l’obtention d’un appui budgétaire destiné à la RDC. Ce, pour surmonter le ralentissement de l’économie due à la pandémie de Covid-19 qui a tout chamboulé depuis le mois de mars dernier de cette année.

« J’essaie de voir régulièrement le 1er ministre pour discuter de l’état d’avancement des dossiers les plus importants dans le cadre du partenariat entre la RDC et la Banque mondiale. Un des dossiers importants du moment c’est la préparation d’un appui budgétaire qui va permettre d’aider le pays à surmonter le ralentissement de l’économie due à la pandémie de Covid-19« , a d’emblée indiqué Jean Christophe Carret.

L’hôte du Chef de l’Exécutif national reste optimiste pour l’issue de ces réunions dans la mesure où sept de 11 mesures sont en voie d’être acceptées, quand bien même cette aide budgétaire se révèle compliquée d’autant plus qu’elle vient en appui des réformes politiques et économiques ambitieuses.

« Cette aide budgétaire est souvent assez compliquée à préparer parce qu’elle vient en appui à des réformes politiques et économiques ambitieuses et donc elle s’appuie sur ce qu’on appelle une matrice donc des réformes. Cette réunion s’est bien passée parce que sept de ces 11 mesures sont déjà très avancées voire acceptées par certaines d’entre elles par nos avocats. Donc nous avons parlé sur les 4 mesures qui restent à finaliser avant que nous puissions présenter cet appui budgétaire d’abord et si cette matrice est acceptée elle sera présenter ensuite au Conseil d’Administration« , a-t-il précisé.

Jean Christophe Carret a laissé entendre l’aboutissement de ses pourparlers sera une grande victoire pour le partenariat entre la RDC et cette institution de Bretton Woods.

«  C’est aussi un moment particulier du partenariat entre la RDC et la Banque mondiale puisque nous n’avons plus fait un appui budgétaire depuis le réaengagement de la Banque mondiale et d’autres partenaires en 2001 après la guerre. Si nous arrivions à conclure positivement ça sera une grande victoire pour le partenariat « .

Le dernier appui budgétaire entre la RDC et la Banque mondiale date de 2001 après les périodes de guerre qu’a connues le pays dont celle d’agression du 02 août 1998.

Gloire BATOMENE

A Lire Aussi

Exetat

RDC : Une folle ambiance après proclamation des résultats d’Exetat dans la ville de Kinshasa

Les résultats de l’examen d’État de la ville-province de Kinshasa ont été publiés en début …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire