Upc: test

Upc: plus de 2000 fonctionnaires en courses pour moins de 1000 postes !

Structures standards à compétences horizontales

*La matérialisation de la réforme de l’administration publique se poursuit avec succès. Pascal Isumbisho Mwapu, Ministre de la Fonction Publique refuse de baisser les bras. Il est déterminé à mettre en application la feuille de route du gouvernement qui place la réforme parmi les priorités des actions à mener. Dimanche 30 octobre dernier, alors bon nombre des congolais se reposaient, le Patron des ressources humaines a lancé la deuxième phase des concours pour les structures standards. C’était à l’Université Protestante du Congo, UPC en sigle. Ce concours s’est tenu le même jour dans toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Ils sont plus de 2000 agents de l’Etat qui concourent pour seulement occuper moins de 1000 postes. Ceux qui réussiront à ce test écrit, devront, très prochainement, affronter les épreuves orales. Pour le Patron de la Fonction Publique congolais, l’Eta a besoin des agents de qualité, compétents et capables ; car ils auront non seulement à écrire, mais aussi à parler et pour ceux ils doivent réussir à toutes les étapes du concours. « Ce sont là, les directions métiers. Par contre les directions standards sont des directions à compétences horizontales communes à toutes les administrations », a dit le Ministre. Aussi le Ministre a dit son souhait de voir les femmes réussir en grand nombre ces épreuves surtout que le Chef de l’Etat insiste sur la parité et le respect du genre dans l’administration publique.

Ministre fonction publique

La réforme de l’administration publique poursuit son bonhomme de chemin. Le Ministre de la Fonction Publique, le Professeur Pascal Isumbisho veut réussir son mandat à la tête de ce portefeuille de l’Etat. Voilà pourquoi, il reste déterminé pour matérialiser la réforme de l’administration publique qui est une priorité du Gouvernement. Soucieux de mettre à la disposition de la République, une administration de qualité, capable de répondre aux attentes des usagers, Pascal Isumbisho a lancé, dimanche 30 octobre dernier, à l’UPC, la deuxième phase de concours pour permettre aux agents et fonctionnaires de l’Etat compétents d’occuper les postes dans les structures standards. Après avoir supervisé personnellement les épreuves, le Ministre a répondu aux préoccupations de la presse. « Il faut retenir que la réforme de l’administration publique fait partie des priorités du gouvernement parce que le Chef de l’Etat a décidé que notre pays devienne émergent et nous nous sommes rendu compte que pour que cela arrive il faut une administration d’excellence et dans le cadre de cette administration, et pour améliorer les services rendus, la restructuration et la réorganisation des cadres organiques est un axe important. Alors nous sommes à la deuxième phase de l’organisation de concours pour occuper les postes dans les directions standards. Nous sommes contents de voir que la première phase a finalement eu lieu. Ceux qui ont réussi ont été affecté et nous avançons correctement, c’est aussi l’occasion de remercier le Premier Ministre et tous les gouvernements pour le soutien qu’ils apportent à la réforme de l’administration publique », a-t-il expliqué. Selon le Ministre, le concours se déroule dans toutes les provinces du pays au même moment.
Il faut dire que dans les cadres organiques révisés ou mieux encore réorganisés, il existe deux types des directions. En ce qui concerne les directions standards, il faut noter qu’elles sont des directions à compétences horizontales, c’est-à-dire des directions qui vont jouer les mêmes rôles dans les différentes administrations. « Je prends par exemple la Direction des Ressources Humaines, on doit gérer les ressources humaines de la même manière, que l’on soit au Ministère de la justice, de la fonction publique ou mieux encore dans toutes les administrations. C’est la même chose pour la direction d’études et de planification ou encore des finances. C’est-à-dire que nous avons voulu avoir des directions standards parce que, un agent qui occupe un poste dans une direction standard peut être affecté dans n’importe quel administration et permettre à cette administration d’aller de l’avant », a-t-il donné des précisions. Par contre, les directions métiers sont des directions spécifiques. Par exemple au Ministère des Mines, il y a des directions où vous avez des ingénieurs qui doivent s’occuper des questions spécifiques. Ce sont là donc, les directions métiers.

Pourquoi des tests ? 

test fonction publique

Tout simplement parce que le nombre des postes est limité et il faut choisir les meilleurs. Selon les informations livrées par le Ministre, il y a plus deux milles candidats sur l’étendue du territoire pour moins des milles postes. D’où la nécessité de choisir parmi les meilleurs. Ce, dans l’objectif de rendre l’administration publique congolaise efficace et compétente.

Inak

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Éducation : "vos enseignants sont payés, ils exigent l'amélioration de leur salaire", JM Kabund aux élèves

Éducation : « vos enseignants sont payés, ils exigent l’amélioration de leur salaire », JM Kabund aux élèves

Une unième scène particulière s’est produite dans la matinée de ce jeudi 21 octobre 2021 …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire