dcmp-fc-renaissance

5ème journée de la Division 1 : Ni vainqueur ni vaincu entre Dcmp et Fc Renaissance

Le Daring Club Motema Pembe et le Fc Renaissance ont concédé un match nul de 1-1, hier vendredi 21 octobre 2016, au stade des Martyrs de la Pentecôte qui a refusé du monde pour ce nouveau derby de la ville de Kinshasa, entre deux frères qui se regardent en chiens de faïence depuis la scission au mois de juin 2014. Une rencontre qui comptait pour la cinquième journée de la phase aller de la Ligue nationale de football (Linafoot) dans la zone de développement Ouest.

Le club vert, blanc et rouge a débuté la rencontre à vive allure, ayant une main mise sur le cuir à telle enseigne que les immaculés vont ouvrir le score à la 19ème minute par l’artificier maison Jean-Marc Mundele Makusu, transfuge de l’As V. Club de Kinshasa, qui va faire un slalom dans la défense attentiste des renais et va tromper le portier Héritier Nké. Le public imanien chante au rythme d’un fibo teinté d’ironie.

Après la pause, les oranges dominent le jeu et se procurent des occasions. La cage du gardien de but  Dilma Mabula sera violée au grand bonheur des supporters du Fc Renaissance qui ont occupé pour la circonstance la traditionnelle place des dauphins noirs en conformité du speech d’avant match prononcé par le ministre de la jeunesse et sport Denis Kambayi dans les médias.

 Le bourreau s’appelle Alfred Mfongang alias Sarkozy à la  62ème minute. Quelques minutes après l’égalisation, Manga Dianzenza dit Sissoko manque l’occasion franche de doubler la mise.

La superstition  qui a gâché momentanément la fête

Un supporter du Dcmp descend dans la zone neutre pour jeter de gris-gris à proximité du poteau du Fc Renaissance et en plus va défier les brigadiers de l’équipe chère à l’évêque Pascal Mukuna au vu et au su des policiers.

Les ultra de fibo na fibo réagissent et le repoussent jusqu’à son dernier retranchement. Les policiers embarrassés assistent au spectacle désolant qui ternit l’image du football congolais : la violence, encore la violence et toujours la violence hélas au stade.

Les esprits se chauffent dans les gradins de deux cotés  et le match sera interrompu pendant au moins un quart d’heure. Les forces de l’ordre font usage des gaz lacrymogènes de couleur blanche et violette uniquement du côté des oranges.

Des chansons hostiles à l’actuel régime

Mécontents de l’attitude partisane des hommes en uniformes, qui déferlent en grande partie dans leur camp, les supporters renais scandent : Kabila oyebela mandat esili traduisez : « Kabila tu dois te rappeler que ton second mandat prend fin incessamment ».

La tempête sera apaisée et la rencontre reprendra son cours normal dans la soirée. Rien ne sera plus marqué jusqu’à la fin (1 – 1).

A l’issue de ce duel fratricide, les nouveaux venus au championnat national conservent la tête du classement avec 11 points (+7), ex aequo avec V. Club 11 points (+5) suivi de Rck avec 10 points.

Le mardi 25 octobre 2016, Dcmp sera reçu par Veti de Matadi  et Fc Renaissance offrira son hospitalité à Shark Club.

Les résultats de la 6ème journée dans la zone centre-sud :

Océan Pacifique – TP Mazembe 0 – 1

Lubumbashi Sport – Don Bosco 1 – 1

Groupe Bazano – Lupopo 0 – 0

Gloire Batomene

 

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Félix Tshisekedi Tshilombo

Réduction du train de vie des institutions : pure utopie avec Tshisekedi ?

Dans un conseil de ministres le mois dernier, Sama Lukonde, Premier Ministre, avait annoncé la …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire