Cenco

Arrangement Particulier : pas de fumée blanche ce week-end au centre interdiocésain

C’est en principe ce samedi que la signature des arrangements particuliers devait intervenir. Hélas, comme avec l’accord de la saint sylvestre, plusieurs nuit blanche sans issue. Quelques divergences persistent entre la MP et le rassemblement. Ce dernier juge très  mal la proposition de la MP selon laquelle le rassemblement doit proposer plusieurs noms de candidats premier ministre suivant le principe discrétionnaire du chef de l’état lui permettant de choisir un de ses proches collaborateurs parmi ces candidats. De plus, la MP s’en tient à la fin de bons offices de la cenco dès la signature des arrangements particuliers. Selon Lambert Mende, on ne peut pas accepter qu’une instance religieuse puisse avoir des implications dans un pays laïc.

De son côté, le rassemblement digère mal cette proposition qui viserait de bloquer la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre. Pour Christophe Lutundula, « l’accord de la saint sylvestre est clair à ce sujet. Il stipule, le premier ministre sera de l’opposition non signataire/rassemblement.  De même, la constitution de la république dans son article 78 alinéa 2 est formel. Il stipule clairement que les membres du gouvernement sont nommés par le président sur proposition du premier ministre » martèle Christophe Lutundula.

De son coté, vital Kamerhe interpelle le rassemblement et la MP qui ne peuvent se permettre  de prendre le peuple entier en otage. Pour ce 3eme placé à la présidentielle de 2011, « le peuple  aura son dernier mot aux élections étant donné que tout est provisoire. Le peuple a juste besoin d’un minimum d’espoir » a-t-il enrichi.

La cenco pour sa part reste optimiste quant à l’atterrissage en douceur des arrangements particuliers. Pour le président de la cenco, Mgr Utembi, le point de divergence persiste sur la désignation du premier ministre  qui n’a pas trouvé une solution consensuelle. Le profil du premier ministre se présente de la manière suivante :

  • Etre rassembleur  et non conflictuel;
  • Avoir un niveau d’études requis ;
  • Avoir une bonne connaissance de la Rdc ;
  • Etre capable de mobiliser les recettes ;
  • Avoir un esprit d’ouverture ; etc…

Joël Imbole

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

RDC : La paix et la cohésion sociale au cœur du Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

Plusieurs centaines des jeunes venus de toutes les provinces de la République Démocratique du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire