Sud-Kivu

Crise politique au Sud-Kivu : Le VPM de l’intérieur tranche et suspend le Vice-Gouverneur pour insubordination

Après une longue cacophonie autour de l’intérim au poste du gouverneur de la province du Sud-Kivu, le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières Daniel Aselo vient de suspendre Malago Kashekere Marc, vice-gouverneur et gouveneur a.i de cette province de ses fonctions le mercredi 08 décembre 2021.

« Est suspendu de ses fonctions de Vice-Gouverneur du Sud-Kivu Monsieur Malago Kashekere Marc. Le Secrétaire Général à l’intérieur est chargé de l’exécution du présent arrêté qui entre en vigueur à la date de sa signature », peut-on lire dans un arrêté ministériel rendu public ce jeudi 09 décembre.

Selon la logique de cet arrêté ministériel, Marc Malago est reproché d’insubordination pour n’avoir pas répondu à l’appel de ses autorités dans la capitale Kinshasa conformément au message officiel du 2 décembre dernier.

«Considérant le deuxième message officiel n°25/CAB/VPM/MININTERSEDECAC/AOK/117/2021 du 2 décembre 2021 rappelant le message précité à l’endroit des autorités provinciales n’ayant pas répondu à l’invitation pour consultation à Kinshasa ; considérant le caractère flagrant de sa lettre du 6 décembre 2021 adressé au Ministre Provincial en charge de l’Intérieur du Sud-Kivu, traduisant son obstination à ne pas répondre à l’appel de la hiérarchie, ce qui relève de l’insubordination», renchérit cette correspondance.

Il sied de noter que depuis la destitution du gouvernement Théo Ngwabidge par l’assemblée provinciale du Sud-Kivu le 02 décembre dernier, il s’observe une crise sociopolitique qui ne traduit pas son nom.
Dossier à suivre !

Jules Ninda

sud-kivu

sud-kivu

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Enafep édition 2022 

RDC : La province de Lomami aligne près de 31.455 élèves finalistes à l’ENAFEP

Le gouverneur Nathan Ilunga Numbi a procédé, ce mardi 05 juillet 2022, au lancement officiel …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire