Edem KODJO

Edem Kodjo est formel « il n’y aura pas de deuxième dialogue ! »

Dans une interview accordée à la chaine nationale, Edem Kodjo, facilitateur désigné par  l’union africaine pour conduire le dialogue en RDC  a été clair sur ce que certains membres du rassemblement des forces  politiques et sociales acquises au changement  envisagent.

 « Il n’y aura  pas de deuxième dialogue, pas de place aux mensonges et aux contre vérités » a tranché l’ancien premier ministre togolais. Pour lui, après la signature de l’accord, place à présent à son application. En des termes clairs, il n’y aura  pas d’alternative à cet accord politique signé sous les acclamations de la classe politique.

En toute sérénité, il croit que l’Afrique est satisfaite de l’accomplissement de sa mission. Désigné par Kossa Dlamini Zouma, il ne pouvait faire foi aux récusations de ceux qui ne l’avaient pas désigné, a-t-il souligné.

Il faut noter qu’au lendemain de la signature de cet accord politique à la  cité de l’union africaine,  le secrétaire général des nations unies, Ban Ki-moon dit prendre note des conclusions du dialogue national en RDC. Dans un communiqué publié par son porte parole, il a félicité Edem Kodjo, le facilitateur du dialogue ainsi que les participants aux pourparlers pour leur travail et leur engagement envers une solution pacifique à la crise dans le contexte du processus électoral.

Même satisfaction du coté de l’union africaine. Le président en exercice de l’union africaine, Idriss Deby Itno, se dit pour sa part satisfait de la signature de l’accord politique qui a sanctionné les travaux du dialogue conclu mardi 18 octobre dernier à la cité de l’union africaine. Dans un communiqué, il se félicite qu’une date consensuelle pour la tenue des élections présidentielle et législatives ait été arrêtée et le respect intégral des dispositions de la constitution réaffirmé.

Dans ce même communiqué,  le président de l’UA lance un appel aux composantes de l’opposition qui n’ont pas pris part au dialogue à rejoindre le consensus qui en est issu, de façon à éloigner durablement le spectre d’une crise et conforter la dynamique  de la paix et de développement ardemment souhaitée par le peuple de la RDC.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Cathédrale Notre-Dame de la paix de Bukavu

Congrès National de Petits Chanteurs : Des milliers de jeunes s’engagent à sensibiliser sur la paix et la cohésion sociale

Après l’étape de Goma, le Congrès National pour la paix de Petits Chanteurs du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire