Dr. Denis Mukwege
Dr. Denis Mukwege - Fondateur et Directeur de l'Hôpital Panzi à Bukavu/RDC

RDC : Aucune implication du Dr. Denis Mukwege dans le plan de balkanisation

L’organisation « Barza interculturel héros pour l’Afrique » s’insurge contre les faussaires du Prix Nobel de la paix congolais. Dans une déclaration, elle dénonce la fausse implication du Dr. Denis Mukwege dans des projets obscurs contre son pays.

La déclaration date du 1er juillet 2020, signée par Koko Kahangaza, Vice-Président du Barza. Le déclic est une liste de membres du Gouvernement qui serait issus du Kivu, après sa balkanisation.

L’organisation tape du poing sur la table pour ce énième acte qualifié de fausseté. Elle rappelle que depuis 25 ans, le prix Nobel de la paix se bat contre les adeptes de la balkanisation de la RDC. Ceux qui connaissent le docteur Mukwege, savent que c’est un nationaliste et engagé pour le « vivre ensemble ».

Ainsi, il a toujours lutté contre la balkanisation à ses risques et périls. Dans ses plaidoyers ou ses discours, encore mieux dans ses discussions, il ne jure que sur le vivre ensemble. A plusieurs reprises, il a échappé à la mort, suite à ses prises de position contre ce même phénomène.

« Il prône un Congo un et indivisible », déclare le Barza.

L’organisation regrette que depuis un mois, des fausses informations circulent sur la toile où on le mêle dans des bassesses régionalistes et tribalo-ethniques. Aujourd’hui, il s’agit de la balkanisation.

Pour le Barza, cette série de fakeNews a été lancé pour nuire à la réputation du prix Nobel de la paix.

L’organisation pointe du doigt certains politiciens, pêcheurs en eaux troubles et en perte de vitesse. Ces derniers cherchent à impliquer le Dr. Mukwege à leur descente en enfer pour se crédibiliser.

Stop aux faussetés

Aux artisans de cette stratégie machiavélique, le Barza recommande d’arrêter de parler au nom de la population du Sud-Kivu. Aussi, devraient-ils stopper de mêler le Prix Nobel dans ces inepties puisque ne partageant pas la même idéologie.

Les services de sécurités sont appelé à intervenir afin d’enquêter et découvrir l’origine de ces rumeurs. Le Barza exige l’identification et la poursuite des auteurs pour incitation à la haine tribale, troubles à l’ordre public et trahison de la nation.

Sans oublier que l’État a l’obligation de protéger ses citoyens y compris le prix Nobel de la paix.

Après avoir analysé les faits, l’organisation retrace cinq séquences.  Mais, la colonne vertébrale démontre qu’il s’agit d’une même équipe.

D’où, ce qu’elle qualifie de machination avec pour objectif : nuire à certaines notabilités du Sud-Kivu, particulièrement le Dr. Mukwege.

A la population de cette province, elle recommande:

« Restez debout et vigilante. Les ennemis de la nation sont à nouveau dans nos murs ».

Judith Asina

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

La Fondation Gates rend un vibrant hommage à quatre leaders en leur décernant le prix Goalkeepers Global Goals 2022 pour leurs efforts louables au profit du progrès pour tous

Radhika Batra (Inde), Zahra Joya (Afghanistan), Vanessa Nakate (Ouganda) et Ursula von der Leyen (Allemagne) …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire