Vital Kamerhe

RDC : Vital Kamerhe libre, joies et tristesses à Kinshasa

Pour beaucoup, voir Vital Kamerhe libre aujourd’hui était prévisible. D’autres part contre notent que cette liberté relève en réalité d’un secret de polichinelle parce que depuis bien longtemps, l’ex- directeur de cabinet de Tshisekedi ne passait plus la nuit dans sa cellule de la prison de Makala.

La nouvelle de sa libération dans la soirée de lundi 6 décembre 2021 a donc circulé dans une vitesse vertigineuse sur les réseaux sociaux et en un clin d’œil tout le monde était presque informé.

Vital Kamerhe, ex- directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi pourtant accusé de détournement de fonds destinés à la construction des maisons préfabriquées a donc passé sa première nuit chez lui à la maison en compagnie de sa femme et de ses enfants.

Bénéficiaire d’une liberté provisoire, l’ex-prisonnier a été notifié très tard la nuit avant de quitter le Centre Nganda où il était admis pour les soins de santé.

Mais seulement voilà, depuis que la nouvelle de sa libération a été confirmée, Kinshasa a enregistré deux types de réactions.

La joie pour les militants de l’UNC, son parti politique, et quelques sympathisants de Vital Kamerhe qui se sont réjoui de sa mise en liberté.

La tristesse et colère auprès des combattants de l’UDPS, le parti au pouvoir, qui n’ont pas apprécié la relaxation de cette personne qui, d’après eux, a dévalisé toute la république.

Mais l’incompréhension a été aussi dans le chef des associations des droits de l’homme. Si certains à l’instar de Jean Claude Katende de l’ASADHO a salué cette mesure : « La liberté provisoire accordée à monsieur Vital Kamerhe est conforme aux lois de la République », dit-il dans un tweet, D’autres le contredisent.

ACAJ par exemple n’est pas du même avis. Maitre Georges Kapiamba parle plutôt d’un scandale judiciaire. « En accordant la liberté de provisoire à Vital KAMERHE, pourtant saisie comme juridiction de contrôle de conformité de la décision d’appel à la loi, la Cour de Cassation a créé UN SCANDALE JUDICIAIRE », note-t-il.

Et même Noel TSHIANI, candidat malheureux à la présidentielle de 2018, estime que la libération de Kamerhe est un coup de massue sur le combat de Felix Tshisekedi.

Certains internautes vont jusqu’à demander à l’inspecteur des finances Jules ALINGETE de marquer une pause dans sa traque des voleurs parce que tout le monde qu’il a fait arrêter est sorti de prison.


PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC : Les forces vives du Sud-Kivu dans la rue pour dénoncer le plan de balkanisation du Congo

RDC : Les forces vives du Sud-Kivu dans la rue pour dénoncer le plan de balkanisation du Congo

Les chrétiens catholiques de la province du Sud-Kivu en général et de la ville de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire