Procès Djeph Kambale

Beni : Des révélations accablantes sur le meurtre de l’infirmier Djeph Kambale

Le procès de l’assassinat par balle de l’infirmier superviseur de la zone de santé de Beni s’est poursuivi ce lundi 27 juillet dans la salle Thomas d’Aquin de la mairie de Beni.

Aujourd’hui, l’audience de flagrance dans ce dossier a été caractérisée par des révélations accablantes.

Etudiant dans une institution supérieure de la place, le prévenu Prince Bokolo a accouché la vérité. Ce dernier affirme avoir participé au meurtre de l’infirmier Djeph kambale assassiné mardi 22 juillet à son domicile au Quartier Rwangoma. Prince avoue également avoir participé à deux reprises aux incursions dans le domicile du défunt.

«Nous avons été d’abord en réunion chez Madame Albertine derrière l’Institut Kisolokele vers 17h, c’est à l’arrivée qu’on m’a mis au courant de l’opération qu’on allait mené Chez le défunt vers 21h. Nous sommes partis jusqu’à son domicile avec deux armes à feu, deux d’entre nous qui sont militaires étaient vêtu en tenue des FARDC, nous avons escalader le mur avant de nous retrouver à l’intérieur, où nous l’avions attendu jusqu’à son entrée pour l’achever», fait-il savoir au tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo.

Entre-temps, l’instruction du dossier se poursuit avec le prévenu Prince Bokolo restera à la barre aux côtés de deux autres coaccusés dans l’affaire leurs opposant au ministère public.

Jules Ninda

A Lire Aussi

Conflits à l’ISDR Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Conflits à l’ISDR-Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Les activités scientifiques et techniques vont reprendre ce mercredi 12 août à l’Institut Supérieur de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire