Prison Kangbayi
Entrée principale de la prison Kangbayi de Beni après sa réhabilitation par la Monusco

Evasion à la prison de Beni : une quarantaine d’évadés récupérés

Après l’évasion dimanche des détenus de la prison centrale de Kangbayi à Beni, les forces de sécurité annoncent avoir déjà récupéré une quarantaine de pensionnaires qui se s’étaient échappés. Le ministre provincial de l’intérieur du Nord-Kivu, Valérie Mbalutsiranzi l’a annoncé mardi 13 juin.

Lors de sa visite d’évaluation à la prison centrale de Kangbayi, le ministre provincial, a indiqué que ces évadés ont été récupérés en dehors du territoire de Beni.

«A Butembo, on a récupéré une vingtaine, que nous devons ramener vers Beni. À Maboya, on nous a signalé l’arrestation de 6 évadés, à Bulambo 8, à Erengeti  il y a déjà une dizaine que nous sommes en train de récupérer et de ramener vers la prison » a-t-il précisé à Radio Okapi.

Il a assuré que les forces de l’ordre poursuivent la traque des autres évadés afin de les ramener en prison.

Selon des sources officielles, au moins 150 présumés Maï-Maï et une quarantaine de présumés ADF se sont évadés au cours de l’attaque de la prison centrale de Kangbayi de Beni le dimanche 11 juin.

Mais des sources judicaires et pénitentiaires contactés par Radio Okapi ne confirment que le retour de dix des 150 évadés à la prison centrale de Kangwayi. D’après ces sources, aucun détenu présumé appartenir à un groupe armé ne figure parmi les évadés récupérés.

Des hommes armés  non autrement identifiés avaient attaqué dimanche la prison centrale de Kangbayi de Beni faisant de huit morts. Plusieurs députés et notables de Beni, Butembo et Lubero interrogés par Radio Okapi avaient soutenu qu’au moins 935 détenus de la prison centrale de Kangwayi avaient profité de cette attaque pour s’évader.

Avec RO

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC: Les vendeurs d'eau des camions citernes du Nord-Kivu en grève

RDC: Les vendeurs d’eau des camions citernes du Nord-Kivu en grève

Les vendeurs d’eau en grève depuis le samedi 06 juillet 2024 suite aux tracasseries routières …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire