Home / A La Une / FC Renaissance : Le président des supporters Willy Kindembe a le pied à l’étrier
Le président de la Commission nationale des supporters du FC Renaissance Willy Kindembe sensibilise les inconditionnels Bana Fibo sur les enjeux de l'heure
Le président de la Commission nationale des supporters du FC Renaissance Willy Kindembe sensibilise les inconditionnels Bana Fibo sur les enjeux de l'heure

FC Renaissance : Le président des supporters Willy Kindembe a le pied à l’étrier

Le président de la Commission nationale des supporters (CNS) du Football Club Renaissance du Congo Willy Kindembe a en un temps record soit trois mois relevé le défi, la réussite du maintien de la bonne dynamique au sein du club orange à savoir la mobilisation, l’unité, la collaboration avec les fans assortie des résultats positifs: 8 matches dans la phase retour sans la moindre défaite avec au passage la tête haute (1-1) lors du derby Kinois devant le frère ennemi du Daring Club Motema Pembe (Dcmp).

L’avènement de Willy Kindembe le 06 janvier courant à la tête de la CNS avait plongé certains dans le scepticisme ambiant. Le spectre du doute, de la peur, d’un avenir minimaliste estampillé mi-figue-mi-raisin. Hanté les esprits. En revanche du jour au lendemain toutes les croyances apocalyptiques ont été balayées une à une dans le chef de ces spécialistes de l’école cartésienne. Le doute méthodique teinté de la sinistrose a laissé place à un optimisme.

Le numéro un de cette structure a été caractérisé par des prêchi-prêcha axés sur l’unité, la mobilisation, la vigilance, la tolérance, la non-violence, la discipline, pour des résultats escomptés et un futur radieux pour le club né en 2014. Petit à petit, le feed-back tant attendu est arrivé.

Sur le terrain, des résultats positifs jusqu’ici. En tout aucune défaite en huit sorties dans cette manche retour du Championnat national d’élite avec au passage des matches références.

C’est le cas des succès face à l’AS Nyuki de Butembo 3-1 au stade de l’unité de Goma, le dimanche 23 février; devant les Cheminots du FC St Eloi, 2-1 au stade des Martyrs de la Pentecôte, le jeudi 05 mars et en dernier lieu le nul de 1-1dans le duel fractride contre les Immaculés de DCMP, le mardi 10 mars dernier.

Ce match au sommet avancé de la 30ème journée de la 25ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot) a vu les poulains du coach Camille Bolombo revenir au score grâce à un but d’anthologie de Jérémie Basilua à la 91ème minute. Ceux du coach Isaac Ngata ont ouvert le score à la 32ème minute par leur goleador Vinny Bongonga de la tête.

LA LUTTE CONTRE LA VIOLENCE AU STADE, LE CHEVAL DE BATAILLE

L’œuvre humaine n’étant pas parfaite, le président de la CNS Willy Kindembe est appelé à se battre comme le diable dans un bénitier pour que les fanatiques du FC Renaissance à ce stade puissent faire fi du passage footballistique préféré d’un bon nombre de supporters Congolais.

Il s’agit de :  » gagnez, nous on cassera « , une adaptation de la Bible dans l’Évangile de Saint Matthieu 7,7:  » demandez, on vous donnera ».

Ces ultras doivent être mis hors d’état de nuire pour que la violence dans le  stade, l’un des vices qui rongent le football de la RDC soit éradiquée. Sa propagation est rapide à l’instar du Coronavirus, une épidémie qui s’est muée pandémie.

D’ailleurs la Commission de gestion de la Linafoot a convoqué le président des Oranges Pascal Mukuna et son secrétaire cet après-midi sous le coup de 14 heures. Ce, pour des incidents qui ont émaillé le match contre sa formation et celle de DCMP. Le président des Immaculés Visite Tshimanga et également son secrétaire seront au rendez-vous pour les mêmes raisons.

Le dimanche 15 mars prochain, un autre derby opposera les  » Bana Fibo » aux  » Bana Vea ». L’ AS V.Club est 2ème au classement partiel avec 45 points après 22 matches livrés. A l’aller les poulains du coach Jean-Florent Ibenge l’avaient emporté sur le score de 2-0 avec au passage un but de Fiston Kalala Mayele.

Renaissance occupe toujours la 6ème place avec désormais 37 points après 23 sorties ( 8 défaites depuis le début de la Division I), ex-aequo du moins en nombre de points avec la Jeunesse Sportive Groupe Bazano, 5ème en 19 matches. La formation de Lubumbashi a moins de défaite que le team vert blanc et orange soit 4 défaites. Le premier critère à la Linafoot après l’égalité de point est le nombre de revers.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

Coronavirus Lab

RDC/Covid-19 : 6 nouveaux cas confirmés, 154 cas au total dont 18 décès

Le nombre d’infections dues au COVID-19 continue d’augmenter en République démocratique du Congo.  Le Secrétariat …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire