coupe du monde
La RDC pourra t-elle participer à une seconde Coupe du monde en 2022 ?Photo par Fauzan Saari, CC0

Les joueurs de la RDC qui performent cette année

La richesse footballistique de la République démocratique du Congo n’est plus à démontrer depuis de nombreuses années. De très grands joueurs comme Claude Makélélé (France) ou Christian Benteke (Belgique) sont nés à Kinshasa et des internationaux congolais comme Robert Kidiaba, Trésor Mputu ou encore Shabani Nonda ont su porter la sélection au début du 21ème siècle. C’est également le club du Tout Puissant Mazembe, vainqueur de cinq ligues des champions de la CAF, qui a porté haut les couleurs de notre pays lorsqu’on parle football.

L’actuelle génération de joueurs n’est pas en reste et pourrait d’ailleurs qualifier une nouvelle fois la RDC à une Coupe du Monde après celle de 1974. Le tirage au sort de la première phase de qualification pour la prochaine édition a d’ailleurs été clément avec des adversaires comme le Bénin, Madagascar ou encore la Tanzanie. Christian Nsengi-Biembe est confiant et espère tirer de l’expérience des erreurs passées de son équipe.

Il pourra en tout cas compter sur des individualités de premier ordre. Certains de ses joueurs se sont d’ailleurs bien distingués durant cette saison 2020/2021. Focus sur trois éléments qui devraient faire briller les Léopards.

Gaël Kakuta, le génie a pris de la maturité

Après avoir lancé sa carrière en Angleterre, c'est en France que Gaël Kakuta s'est vraiment épanoui
Après avoir lancé sa carrière en Angleterre, c’est en France que Gaël Kakuta s’est vraiment épanoui. Photo par Tim Bechervaise, CC0

On attendait énormément de celui qu’on a annoncé comme une pépite lors de son arrivée à Chelsea à seulement 18 ans. Il aura mis un certain temps afin de mettre en avant sur le terrain ses qualités techniques indéniables. Gaël Kakuta qui est de retour en Ligue 1 depuis deux saisons (d’abord à Amiens et cette année dans son club formateur, le RC Lens) est l’une des bonnes surprises de cette année.

Il mène le jeu flamboyant des sang et or qui se battent pour accrocher une qualification européenne, ce qui serait un véritable exploit au vu du budget et de l’histoire du club nordiste. Si le milieu offensif lensois est difficilement comparable à certains des sportifs les plus excentriques dans son attitude, on peut tout de même lui trouver ces coups de génie et ce sens de l’inattendu ballon aux pieds.

Ces qualités lui ont permis d’inscrire déjà six buts cette saison dans le championnat de France mais n’ont pourtant pas convaincu le sélectionneur de le prendre pour les derniers matchs. Il apparaît pourtant comme le meilleur congolais qui évolue en Europe actuellement.

Dieumerci Mbokani, les légendes ne meurent jamais

À 35 ans, Dieumerci Mbokani continue d’affoler les compteurs avec le club belge du Royal Antwerp. Meilleur buteur du championnat l’année dernière, il approche déjà la dizaine de buts cette saison avec son club qui joue les places européennes derrière l’inaccessible FC Bruges.

Si certains ne cessent de l’enterrer au vu de son âge, il prouve que la sélection congolaise peut encore compter sur lui. Malgré un caractère très fort et un peu d’arrogance, celui qui avait été exclu à vie de la RDC apparaît aujourd’hui comme indispensable en pointe de l’attaque des Léopards. Son expérience et son sens du but sont certainement inégalés dans tout le pays, et même si une nouvelle génération arrive à grands pas, personne ne soutient la comparaison pour le moment.

Marcel Tisserand, une solidité bienvenue

Formé à l’AS Monaco, Marcel Tisserand a cru revenir en France cet été. Mais le défenseur central est finalement parti à Fenerbahçe en Turquie où il démontre à chaque match que son surnom de ministre de la défense n’est pas usurpé.

Après avoir brillé à Wolfsburg, il montre qu’il est l’un des défenseurs les plus solides en Europe tout en ayant certaines qualités techniques qui lui permettent d’effectuer de très bonnes relances. Des compétences idéales pour un club comme Fenerbahçe qui mise sur l’offensive.

Actuel capitaine de la sélection, Marcel Tisserand est dans une année charnière. Celle où il pourrait aller dans une institution européenne plus huppée mais également celle d’une campagne de qualification à la Coupe du monde positive qui pourrait le faire changer de statut dans le cœur des supporters congolais.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Kisangani : La conférence du Dr Denis Mukwenge hypothétique !

Kisangani: Manœuvres politiques pour empêcher la conférence de Mukwege?

Déjà délocalisée de l’université de Kisangani à l’institut français, la conférence du prix Nobel  de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire