Christian N'Sengi Biembe

Match Aller des éliminatoires Chan Cameroun 2020 ce dimanche à Bangui : Un Nsengi Biembe avertit contre le Rwanda  en vaut deux contre la RCA

Le sélectionneur principal des Léopards A’, Christian Nsengi Biembe a reçu son baptême de feu face aux Amavubis du Rwanda le mercredi 18 septembre en chutant 3 contre 2, ce qui est synonyme  d’une mise en garde. Ce, avant d’affronter les Fauves de Bas-Oubangui  de la République Centrafrique en match aller du second tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan) Cameroun 2020, le dimanche 22 septembre prochain.

« Un homme avertit en vaut deux » et  » à quelque chose malheur est bon » dit-on. Le premier match des Léopards A’ sous l’ère Nsengi s’est soldé sur un échec à domicile dans l’antre du stade des Martyrs de la Pentecôte.

Le staff technique des Léopards doit se servir de cet échec pour tirer les leçons en vue de se qualifier au Chan dans le pays de Patrick Mboma.

Le très exigent public sportif congolais n’a pas attendu 24 heures pour déjà tirer à boulet rouge sur le nouveau technicien congolais concernant le casting des joueurs et le jeu déployé sur le terrain.

Tout de suite après ce rendez-vous entre pays voisin, la très officieuse Fédération congolaise de discussion ( Fecodi) constituée d’une ribambelle de « spécialistes » a réagi de la plus belle manière.

CERTAINS CHOIX MIS EN CAUSE

Certains supporters invitent l’entraîneur à revoir certains de ses choix entre autres le fait de placer le traditionnel latéral de l’ AS V.Club, Djuma Shabani dans l’axe de la défense.

Ils ne digèrent pas l’absence du défenseur central des Vert et Noir de Kinshasa, le capitaine Yannick Bangala.

Pour eux, le défenseur axial a joué tous les matches soit sept avec son équipe tant en Division I de la Ligue nationale de football ( Linafoot) qu’en Ligue des Champions africaine. Ce qui représente un ratio de 630 minutes.

Les places du portier de Sanga Balende, Auguy Kalambay, l’ailier de l’AS V.Club de Kinshasa, Rossein Tuisila et même de l’expérimenté Trésor Mputu sont réclamées à l’image de l’inconditionnel supporter de V.Club, Serge Langa.

« Nous avons a mal joué. L’équipe était en général sans âme exceptée quelques individualités comme Isaac Tshibangu du TP Mazembe, Junior Mbele du Dcmp, Emmanuel Bola de Maniema Union et Joël Beya de Don Bosco. Les choix du coach laissent à désirer. D’autres joueurs ne méritent pas d’être sélectionnés, ils sont immatures dans le jeu et je ne comprends pas pourquoi on doit laisser Kalambay, Mputu, Tuisila.  La RCA est une équipe solide. Il est grand temps que nous puissions rectifier les tirs. Nous suivrons de près le match du dimanche« , s’est-il indigné.

IL N Y A QUE LE PREMIER PAS QUI COÛTE

D’autres ont en revanche, laissé entendre que c’est un début et entant que tel il a toujours été difficile. Ceux-ci exhortent d’autres à la patience, de mettre un peu d’eau dans le vin.

 » Il n’y a que le premier pas qui coûte. Soyons patients, on ne peut pas juger le niveau du coach Nsengi par un seul match chez les seniors. D’ailleurs il a eu à faire aussi quelques preuves chez les Léopards des moins de 23 ans, n’eût été la fameuse disqualification de triste mémoire contre le Maroc. Le match couperet contre la RCA interviendra le dimanche prochain et en octobre à Kinshasa. A ce moment, si nous ratons une fois encore le Chan, on peut alors dire quoi que ce soit. Nous avons perdu contre le Rwanda je n’en disconviens pas mais dans une rencontre amicale, le score importe peu. Attendons voir« , a martelé l’un des fans du DCMP, Jonathan Nseki.

Cette 5ème phase finale de la compétition des joueurs évoluant exclusivement dans leurs championnats nationaux respectifs s’est déroulée au royaume chérifien.

La RDC a raté la dernière édition du Chan remportée par les Lions de l’Atlas du Maroc à domicile. Dirigée par l’entraîneur Mwiny Zahera, la sélection congolaise avait concédé le nul piège de 0-0 face aux Diables Rouges de la République du Congo à l’aller.

Elle était éliminée après le nul de 1-1 au stade des Martyrs de la Pentecôte.

Les fans de V.Club avaient chanté à la gloire de leur coach.   » Ibenge coaché eh coaché eh, Ibenge  » et aussi avaient entonné à coeur joie la chanson  » Tolongwe eh, tolongwe eh » comprenez  » nous sommes éliminés, nous éliminés « .

Une manière de se moquer de l’ex-entraîneur du DCMP, Zahera qui n’a pas permis à toute une nation de tenter de glaner un 3ème tournoi.

Ce, après les sacres du 08 mars 2009 en Côte d’ Ivoire devant les Blackstars du Ghana (3-0) et du 07 février 2016 au Rwanda face aux Aigles du Mali (3-0).

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC/Célébration 30 juin 2022: l'hôtel de Ville de Kinshasa fixe les dispositions pratiques

RDC/Célébration 30 juin 2022: l’hôtel de Ville de Kinshasa fixe les dispositions pratiques

La République Démocratique du Congo célèbre le 62eme anniversaire de son accession à l’indépendance ce …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire