Denis Mukwege

Présence de l’armée burundaise en RDC : Mukwege y voit « une humiliation de plus »

Le Prix Nobel de la paix 2018 est vent débout contre la sous-traitance de la sécurité nationale par des armées étrangères. Après l’entrée en RDC, lundi 15 août, d’un contingent de l’armée burundaise dans le cadre d’une Force régionale de l’EAC, le docteur Denis Mukwege évoque une « humiliation de plus ».

L’armée burundaise a rejoint – avec armes et bagages – une autre armée étrangère déjà sur le sol congolais, l’UPDF de l’Ouganda. C’est dans le cadre de la constitution d’une Force régionale de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est pour combattre les groupes armés présents dans l’Est de la République démocratique du Congo. Une idée qui n’enchante pas le célèbre gynécologue congolais.
Dans un tweet posté mardi 16 août, Denis Mukwege dénonce un échec de la diplomatie congolaise et une humiliation de plus. « Le déploiement du contingent burundais de l’EAC démontre l’échec de la diplomatie congolaise », a-t-il écrit sur Twitter, estimant que ce déploiement constitue une « humiliation de plus pour notre Nation ».
Le Prix Nobel de la paix 2018 souhaite que l’Etat congolais mette fin à cette forme de sous-traitance de sa sécurité par des Etats jugés « déstabilisateurs » de la RDC et qu’il se concentre sur la réforme de l’armée congolaise. « Mettons fin à l’externalisation de la sécurité par des Etats déstabilisateurs et œuvrons  à la réforme de notre armée pour la rendre professionnelle et opérationnelle », a insisté Mukwege dans le même tweet.
Pour rappel, les armées des pays de l’Est devraient se déployer dans l’Est de la RDC – excepté l’armée du Rwanda – dans le cadre du processus de paix de Nairobi pour neutraliser les groupes armés réfractaires au processus de paix. Une idée qui ne passe pas dans les esprits de plusieurs congolais.
Digital Congo via Matininfos 

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

ceni

Élections en RDC : Les Nations Unies affirment leur engagement de travailler avec la CENI pour une synergie de communication

Le Président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Denis KADIMA KAZADI, assisté de deux …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire