Muzito et Katumbi

RDC: Katumbi et Muzito dénoncent l’instrumentalisation de la cour constitutionnelle

Dans un communiqué conjoint signé lundi 3 septembre à Bruxelles, Moïse Katumbi président de la plateforme « ensemble pour le changement » et Adolphe Muzito ancien premier ministre accusent le pouvoir de Kinshasa d’instrumentaliser la Ceni et la cour constitutionnelle pour l’exclusion de certains candidats à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018 pour des raisons politiques.

Ils appellent au rejet de la machine à voter et invitent les ténors de l’opposition à des actions communes pour de vraies élections, inclusives, transparentes, démocratiques et crédibles en RDC.

Les deux personnalités se sont aussi engagées à poursuivre des contacts pour aboutir à la candidature commune de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre prochain.


CMB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Kabila et Tshisekedi

Félix Tshisekedi annonce en douce la fin de la coalition FCC-CACH (Tribune de Serge Gontcho)

L’adresse tant attendue du Chef de l’État a eu lieu sans les effets apocalyptiques souhaités …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire