Les organisations feminines du Congo

RDC-RWANDA: les organisations feminines du Congo dénoncent le silence mesuré de la communauté internationale

Des centaines des femmes des organisations feminines étaient dans les rues de la capitale congolaise ce vendredi 24 juin pour exprimer leur soutien aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo FARDC au front à l’Est du pays, ainsi que dire Non à l’agrégation de la RDC par le Rwanda.

Vêtues en tenue noire et foulard blanc sur la tête, elles étaient toutes engagées. Ces manifestants ont exprimé leur colère et dénoncé le silence mesuré de la communauté internationale qu’elles jugent d’une complicité avec le Rwanda.

Les organisations feminines du Congo

 »12 Millions des morts, trop c’est trop », on pouvait lire sur leurs calicots.

 »Ce n’est pas un secret pour personne, nous savons tous que l’agresseur de notre pays est le Rwanda. Nous sommes là pour soutenir nos FARDC et dénoncé le silence de la communauté internationale », a dit Madame Déborah, membre du Réseau des Femmes des Entreprises du Congo.

Arrivées au palais de la Nation, les manifestants ont remis une Bible, symbole de victoire, à madame Nicole Bwatsha, Directrice adjointe de cabinet du Chef de l’État.

Les organisations feminines du Congo

 »Dans cette bible que vous offrez au Chef de l’État et à la Nation entière, il y a les paroles d’amour et de paix. Et puisque Jésus est venu lui-même pour la paix, je crois que notre marche démontre bien l’esprit dans lequel vous êtes. Je remettrai cette bible au président de l’État pour lui montrer qu’il n’est pas seul, les femmes sont derrières lui  », a déclaré Nicole Bwatsha après la réception de cette bible.

Partie de la gare centrale, ladite marche a chuté au palais de la Nation.

Jules Ninda

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC/Massacre de Kishishe: Les jeunes de Goma organisent un deuil collectif

RDC/Massacre de Kishishe: Les jeunes de Goma organisent un deuil collectif

La population de la ville de Goma a clôturé les trois (3) jours de deuil …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire