26 provinces de la RDC

RDC:Les vingt- six provinces tournent au ralenti

Les provinces de la RDC connaissent des sérieux problèmes de fonctionnement depuis quelques mois. Problème,  le gouvernement central ne finance pas ou pas assez leur fonctionnement. Soit les fonds envoyés sont modiques, soit ils arrivent à compte-gouttes.

Conséquence  directe,  les députés provinciaux sont impayés depuis le mois d’Aout, rapporte plusieurs  sources concordantes.

La province de  Lualaba, par exemple, n’a jamais bénéficié de la  rétrocession du  gouvernement central depuis l’investiture de l’actuel gouverneur de province, Richard Muyej. Au Sud-Kivu, les ministres comme les députés connaissent un retard de paiement de leurs salaires depuis trois mois, par manque   de moyens financiers avons-nous appris auprès d’un  membre du gouvernement provincial. Dans la province du Tanganyika, les Députés viennent à peine de toucher le salaire du mois d’Août seulement, confirme un députe provincial.

 « Nous ne comprenons pas pourquoi on n’est pas payé. Il ya un budget et je crois que le budget devra être exécuté », déplore un député provincial de Kwango. Un autre député provincial de Haut-Uele décrit une situation similaire : «  Effectivement, on a pu régulariser la situation du mois d’août. Mais, les autres mois sont restés impayés. Tout en sachant aussi que depuis le mois de juin, la rétrocession a diminué sensiblement ». Dans le Bas-Uele, la nouvelle société civile a même exigé, le week end dernier à Buta, la démission du Gouverneur pour non-réalisation des projets sur  le terrain. Ce dernier justifie la lenteur dans l’exécution de son programme par la modicité des fonds mis à sa disposition.

Le gouverneur Armand Kasubu  affirme que la réduction sensible de l’enveloppe financière allouée à la province dans le cadre de la rétrocession ne lui permet pas de faire face aux charges du Bas-Uele.

 La constitution du 18 Février 2006 institue le principe de la retenue à la source par les provinces. Les recettes sont mises à la disposition du gouvernement central qui renvoie 40% aux provinces.  Mais la rétrocession de  40% des recettes  mises à la disposition n’est pas appliquée.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

RDC : La paix et la cohésion sociale au cœur du Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

Plusieurs centaines des jeunes venus de toutes les provinces de la République Démocratique du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire