Ali Alexis Fakih dit Ali Doyen élu nouveau président de Coordination de Sa Majesté Sanga Balende pour un mandat de trois ans. Il met fin à 9 ans d'Alphonse Ngoy Kansanji
Ali Alexis Fakih dit Ali Doyen élu nouveau président de Coordination de Sa Majesté Sanga Balende pour un mandat de trois ans. Il met fin à 9 ans d'Alphonse Ngoy Kansanji

Sanga Balende : Le belgo-libanais Ali Alexis Fakih succède à Ngoy Kasanji pour un mandat de trois ans

L‘homme d’affaires belgo-libanais, Ali Alexis Fakih dit « Ali Doyen » a été élu à l’unanimité président de Coordination de Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji-Mayi pour un mandat de trois ans. Seul candidat à son poste (après l’invalidation de celui d’Ali Kabongo) lors de l’Assemblée générale extraordinaire et élective tenue ce mercredi 29 juillet à la salle de spectacle de la Miba, il met fin à neuf ans d’Alphonse Ngoy Kasanji.

L’ère Kasanji vient d’être tournée après neuf ans de service. C’est le diamantaire Ali Alexis Fakih qui prend désormais le bâton de commande. L’heureux gagnant de l’élection ou du plébiscite n’est pas un dirigeant né de la dernière pluie, bien au contraire il connaît la maison. Il a été Vice-président du Comité sortant.

Sanga Balende toutefois a perdu de sa majesté depuis deux ans et n’a pu se placer en ordre de bataille sur le plan national pour se hisser en compétitions interclubs. D’ailleurs le club a frôlé la relégation en Division de la Ligue nationale de football ( Linafoot) en finissant ce Championnat national d’élite en occupant la très modeste 14ème place avec 17 points après 19 matches joués soit 1er non relégable.

Ali Doyen aura donc fort à faire.Le défi à relever est donc à l’allure de 12 travaux d’Hercules imposés par Eurysthée dans la mythologie grecque. Place donc à regarder la réalité en face: Renouveller le contrat de certains anciens joueurs, recruter de bons éléments, un entraîneur de qualité, mettre en place une structure adéquate pour que les Anges et Saints soient au devant de la scène sur le plan national et se qualifient pour l’Afrique.

Sous l’ex-gouverneur du Kasaï-Oriental, Ngoy Kasanji, Sanga Balende a connu aussi une sorte de stabilité.La formation du Kasaï-Oriental a eu à titiller les cadors du pays à savoir le Tout-Puissant Mazembe de Lubumbashi, l’ Association Sportive Vita Club de Kinshasa, DCMP voire se tailler une place en Coupe de la Confédération. Son stade de Tshikisha était un enfer pour quasi tous les antagonistes.

Gloire BATOMENE

A Lire Aussi

Conflits à l’ISDR Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Conflits à l’ISDR-Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Les activités scientifiques et techniques vont reprendre ce mercredi 12 août à l’Institut Supérieur de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire