11è rue-Limete/Accident de circulation: aucun mort, une dizaine de blessés, une batterie volée

11è rue-Limete/Accident de circulation: aucun mort, une dizaine de blessés, une batterie volée

Un accident de circulation s’est produit, ce mardi 24 août à Limete 11è rue vers 5 heures du matin. Un véhicule de marque mercedes 207 de couleur jaune mieux connu sous le nom d' »esprit de mort« , a percuté un gros camion ben rouge. Aucun mort mais une dizaine de blessés dont trois grièvement et une batterie volée. C’est ce que confirment des sources dignes de foi sur place.

11è rue-Limete/Accident de circulation: aucun mort, une dizaine de blessés, une batterie volée

Un ben s’est retrouvé dans l’une des rigoles de la 11è rue Limete percuté à une mercedes 207. A en croire plusieurs témoins, ce véhicule qui venait de la commune de N’Djili voudrait faire une manœuvre au niveau de la 11è rue et c’est au même moment qu’un gros camion en provenance de la 10è rue quartier résidentiel tenait à basculer vers la 11è rue quartier industriel.

11è rue-Limete/Accident de circulation: aucun mort, une dizaine de blessés, une batterie volée

Plus ou moins 13 blessés à bord dont trois graves après cette collision. C’est ce qu’ ont révélé deux Policiers de circulation routière (PCR) que nous avons interrogés.

11è rue-Limete/Accident de circulation: aucun mort, une dizaine de blessés, une batterie volée

« Il n’y a pas de mort Dieu merci. Mais il y a 13 personnes avec des blessures et parmi elles il y a trois qui ont reçu des chocs graves. Cet accident est dû à un excès de vitesse. Le gros camion et le 207 ont généralement l’habitude de rouler à vive allure et surtout dans ces heures. Nous avons constaté les dégâts. Vers 5 heures, la route est vraiment dégagée. Nous invitons des chauffeurs à la courtoisie routière. Ils doivent d’aborder se sécuriser en respectant le code de la route, ne pas conduire avec excès de vitesse et aussi ne pas exposer la vie de différents passagers à bord« , ont souligné ces deux PCR.

Un conducteur de motocycliste dit « wewa » a plus condamné la conduite du chauffeur du véhicule en lieu et place du ben.

« C’est le conducteur du véhicule jaune qui est fautif. Il a fait une fausse manœuvre. Ce sont des responsables de familles qui étaient à bord. La vie humaine est sacrée. Les wewa sont très souvent pointés du doigt. Cette fois-ci ce ne sont pas nous qui sommes à la base de l’accident« , a-t-il indiqué.

A Kinshasa, l’on ne cesse de compter des blessés, des invalides et décès à cause des accidents de circulation. D’ailleurs c’est l’une des principales causes de mortalité.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

caf online

CAF-C2 : Mazembe affrontera Marumo Gallants, Maniema Union croisera Pyramids, DCMP à l’assaut de la Gendarmerie nationale

Les clubs congolais sont fixés sur leurs adversaires pour le prochain tour de cadrage de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire