DIOMI NDONGALA

Affaire prisonniers politiques en Rdc. Aucune trace des noms de Diomi et Yangambi

Human Rights Watch a identifié, puis publié depuis peu une liste de 29 prisonniers dits politiques en Rdc. Sur cette liste, qui donne l’air d’être actualisée, les noms de Diomi Ndongala et Firmin Yangambi n’y figurent pas.

Si le nom de Muyambo Kyasa est en tête de cette liste, aucune trace, par ailleurs, des noms de Diomi et Yangambi. L’un condamné pour viol, infraction qu’il a toujours nié et disant qu’il s’agit d’un montage grossier, l’autre a été condamné pour détention illégale d’armes de guerre et munitions, tentative de créer un mouvement insurrectionnel. Accusation que ce dernier a aussi toujours nié depuis le début du procès qui a abouti à sa condamnation pour une dizaine d’années de prison ferme. Contrairement à Diomi, le nom de Yangambi figure sur la liste des bénéficiaires de la loi d’amnistie. Cependant, l’avocat originaire de Kisangani s’est vu refusé cette mesure, alors que tous ses coaccusés sont aujourd’hui libre de leur mouvement et loin de la commune de Selembao.

L’on se demande si le cas Diomi était écarté parce que condamné pour viol, pourquoi Yangambi doit-il demeurer en prison? Aucune réponse de la part des gestionnaires du dossier. Me Firmin Yangambi devra encore attendre pour se voir notifier sa libération.

(ci-joint le document)

hrw1 hrw2 hrw3 hrw4

KN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Pape François ET Cardinal Ambongo

Le Pape François a mis de la lumière sur la Paix, les Elections et le rôle de l’Eglise en RDC (IRDH)

Le séjour du Pape FRANÇOIS a mis un gros projecteur sur le besoin inéluctable de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire