Agression rwandaise en RDC : « Kagame se croit tout permis car Macron a déjà cédé plusieurs fois à ses caprices »

Agression rwandaise en RDC : « Kagame se croit tout permis car Macron a déjà cédé plusieurs fois à ses caprices »

Après Marc Botenga, un autre eurodéputé hausse le ton au sein du parlement européen. Dans un tweet qui accompagne la vidéo de son intervention contre l’agression rwandaise en République démocratique du Congo, Thierry Mariani a appelé à une « forte » pression internationale sur le Rwanda qui déstabilise l’Est de la République démocratique du Congo.

« Kagame se croit tout permis car Macron a déjà cédé plusieurs fois à ses caprices. Sans une pression internationale forte exercée sur le Rwanda, la déstabilisation de l’Est de la République Démocratique du Congo continuera ! », a écrit le 3 mars 2023, l’eurodéputé Thierry Mariani.

Son tweet accompagnait la vidéo de son intervention au parlement européen où il a dénoncé le M23 qui, selon lui, est un « bras armé du Rwanda ». Thierry Mariani pense que sans des pressions fortes, Kagame continuera à déstabiliser l’Est de la RDC car des dirigeants occidentaux dont Emmanuel Macron cèdent à ses caprices. « Il n’est pas donc pas étonnant que ce dernier [Kagame] se sente aujourd’hui tout permis. Il l’a prouvé en continuant à armer une milice qui terrorise la région du Kivu, le M23. », a déclaré Thierry Mariani.

Et d’ajouter : « Tout le monde est désormais convaincu de l’ingérence militaire du Rwanda dans les affaires de la République démocratique du Congo. L’Union européenne, la France et d’autres puissances ont exigé que monsieur Kagame cesse enfin sa politique hostile. La terreur devant le groupe M23 provoque de déplacement des populations massif, 5 millions des Congolais ont déjà quitté la zone depuis 10 ans. Le M23, bras armé du Rwanda, participe donc à une nouvelle déstabilisation en République démocratique du Congo, un pays qui n’a pas besoin des difficultés supplémentaires »

En séjour en RDC depuis vendredi 3 mars, dans la soirée, Emmanuel Macron est sous pression des Congolais qui l’accusent de jouer à l’équilibriste face à l’agression de la RDC par le Rwanda. Des Congolais attendent une condamnation ferme du président français et même des sanctions à l’égard du régime de Kigali pour sa violation répétée de l’intégrité territoriale de la RDC.

Digital Congo via Matininfos 

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Judith Suminwa

Gouvernement Suminwa : Enfin la fumée blanche après 2 mois, 6 vice-premiers ministres, 10 ministres d’État, 24 ministres,4 ministres délégués et 10 vice-ministres

Fumée blanche à la cité de l’OUA, la porte-parole du Chef de l’État congolais, Tina …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire