Après son investiture par Tshisekedi: Voici les trois grands defis de Kadima à la CENI

Après son investiture par Tshisekedi: Voici les trois grands défis de Kadima à la CENI

Le successeur de Corneille Naanga a été investi par Félix Tshisekedi, au grand dam de l’opposition et une frange de la société civile avec, en tête, les Églises catholiques et Protestantes.

Le nouveau Président de la centrale électorale devra relever trois grands défis qui attendent à savoir :

  • Organiser des meilleures élections dans le délai(après les simulacres d’élections de 2006, 2011 et 2018);
  • Se montrer indépendant vis-à-vis du pouvoir, particulièrement du Président de la République dont il serait proche selon la CENCO et l’ECC;
  • Et enfin, avoir le courage de proclamer les vrais résultats issus des urnes lors des élections à venir.

Pour y parvenir, Kadima devra mettre en place un cadre de dialogue franc et permanent avec tous les acteurs au processus, notamment les partis politiques, la société civile et des partenaires, afin de bénéficier de leur confiance.

Fort de son expérience et son expertise en la matière, Denis Kadima a donc l’occasion d’inscrire son nom en lettre d’or et entrer, par la grande porte, dans l’histoire comme celui ayant organisé des élections crédibles, démocratiques, transparentes et apaisés que le pays n’a jamais connues.
PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

postes de radios (Ph. Tiers)

Média: JED condamne la bavure policière contre trois journalistes de Bukavu lors de la plénière du vote de la motion de censure du Gouverneur

Journaliste en danger (JED) réitère sa profonde inquiétude pour la situation sécuritaire des journalistes notamment …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire