CENCO

Au Gouvernement et aux instances judiciaires : la Cenco exige le parachèvement des mesures de décrispation politique

Plusieurs points ayant trait au processus électoral en cours en République démocratique du Congo (RDC) ont été abordés lors de l’Assemblée générale de la cenco.

En ce qui concerne le gouvernement, les évêques catholiques exigent le parachèvement des mesures de décrispation politique telles que prévues dans l’Accord de la Saint-Sylvestre.

Pour des élections apaisées poursuit la cenco, il incombe au gouvernement de sécuriser davantage le Nord et le Sud Kivu, l’Ituri, le Tanganyika et toutes les zones où sévissent les groupes armés pour que la population puisse participer aux élections en toute quiétude.

La cenco insiste également pour les membres du gouvernement de ne pas utiliser les Agents et les moyens de l’Etat pour la campagne d’un candidat, d’un parti ou d’une plateforme politique.

Quant aux instances judiciaires, puisqu’elles ont la noble fonction de résoudre les contentieux électoraux, la cenco leur demande de considérer l’intérêt supérieur de la Nation et de ne pas se laissent guider uniquement par la vérité objective et par la fidélité aux normes.

Joël imbole

A Lire Aussi

Conflits à l’ISDR Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Conflits à l’ISDR-Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Les activités scientifiques et techniques vont reprendre ce mercredi 12 août à l’Institut Supérieur de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire