Augustin Kabuya

Augustin Kabuya accuse le FCC de placer un béni Oui-Oui à la tête de la Ceni pour fabriquer une majorité parlementaire

Le Secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) Augustin Kabuya accuse le Front commun pour le Congo (FCC) de vouloir à tout prix placer une personne qui dira Amen à leur messe noire comme d’habitude estampillée majorité parlementaire. Ce, pour répondre à la sortie sur Twitter de Kikaya Bin Karubi, proche de l’ancien président Joseph Kabila.
 
Augustin Kabuya réputé pour son franc-parler a eu des mots justes à son tour pour répondre ce fidèle des fidèles du FCC.
 
« Cher Monsieur, il a été prouvé que sans tricherie vous n’allez pas survivre. Aujourd’hui plus que hier, vous êtes en conflit avec tout le monde à cause vos intérêts égoïstes. Regardez comment vous vous battez pour avoir le contrôle de la Ceni en vue de fabriquer, comme d’habitude, une fameuse Majorité parlementaire demain. D’où, je vous prie d’avoir du respect envers le Chef de l’État et l’Udps », a-t-il lâché en balayant d’un revers de la main les propos de Kikaya Bin qui a récemment déclaré que « le régime tshisekediste navigue à vue et ne respecte pas ses engagements« .
 
Pour Augustin Kabuya, son parti a toujours respecté ses engagements. D’ailleurs la nomination des mandataires du FCC dans les entreprises publiques a suscité des frustrations au niveau de la population avec le retour aux affaires de Lambert Mende, José Makila pour ne citer que ceux-ci.
 
Il dit que nous ne respectons pas nos engagements. Pour lui, respecter les engagements équivaut-il à garder notre population dans la souffrance comme ils l’ont fait pendant plusieurs années ? Est-ce qu’il peut confirmer que dans les récentes nominations dans les entreprises publiques, il y a eu uniquement les membres de l’Udps et que ceux de la coalition ne se sont pas retrouvés ? N’a-t-il pas vu comment l’opinion nationale est mécontente de la présence de certains de leurs à la tête de quelques unes de ces entreprises ?”, s’est-il interrogé.
 
Les confessions religieuses n’ont pas obtenu le consensus pour désigner le président de la Centrale électorale. Lors du vote, le catholique Ronsard Malonda, Secrétaire exécutif de la Ceni sous Nangaa porté par l’église Kimbaguiste et adopté par cinq autres confessions religieuses a récolté six voix. En revanche l’église catholique et protestante ont au finish boudé ce scrutin. Elles soupçonnent des pots de vin.
 
Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC: Les vendeurs d'eau des camions citernes du Nord-Kivu en grève

RDC: Les vendeurs d’eau des camions citernes du Nord-Kivu en grève

Les vendeurs d’eau en grève depuis le samedi 06 juillet 2024 suite aux tracasseries routières …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire