bokundoa

Bataille de la Ceni : Avancée avec l’ECC ( Tribune de l’Analyste Serge Gontcho)

La bataille de la CENI se poursuit à coups de fleurons mouchetés pour le moment, sans le fracas des armes. Rappelons que c’est une bataille en plusieurs compartiments : par ci, le FCC qui peine à placer son Ronsard, par là les « Confessions Religieuses » qui s’emmêlent les pinceaux avec les laïcs dans la gestion des élections, et enfin, là, une société civile qui ne sait comment se montrer plus respectable que les politiciens.

Pour le moment, le FCC est gêné aux entournures par la fronde populaire, la fronde wewatique, et par le véto de Fatshi Béton. Les Confessions Religieuses ont de leur côté essuyé la révolte des citoyens ; Rety Hamuli, Christopher Ngoy, Jérôme Bonso, Paul Nsapu, pour ne citer qu’eux, respectables visages de la société civile mais païens notoires, récusent l’autorité conférée aux confessions religieuses de désigner le président de la CENI. Ils ont annoncé leur intention de briguer le poste. Abbé Nshole fait encore la sourde oreille et de la résistance, mais un bon signal nous vient de l’ECC : Monseigneur Bokoundoa et sa commission Justice et Paix annoncent une rencontre avec les laïcs protestants pour leur plus grande responsabilisation dans la résolution de l’équation de la CENI.

C’est une avancée, qui doit être suivie, espérons-le, par l’Eglise catholique. Aidons tous par un songi songi fraternel les laïcs à assumer leur mission d’église dans le monde, mission anormalement abandonnée aux pasteurs jusqu’à ce jour. Par ailleurs, il est plus excitant de tirer sur mon ami Jean-Bosco Lalo, président du Conseil pour l’Apostolat des Laïcs catholiques du Congo (CALCC) ou Théophile Matondo Mbungu (son homologue protestant) que sur un oint de l’Eternel. Ce n’est jamais sans un petit remords au coin du cœur qu’on le prend pour cible, alors qu’avec Jean-Bosco ou Théophile, il suffit d’un peu d’aguene au nganda maboke, le soir après les invectives à la radio et dans les réseaux sociaux, pour diluer les rancœurs de la journée.

Maintenant que le FCC est KO débout et que l’église lance un joyeux « je vous ai compris » aux laïcs, on se refait une santé et on attaque la tour de Babel de la société. C’est notre prochaine étape.

Serge GONTCHO di Spiritu Sanctu (+ 243 81 27 22 490)
Conscience Nationale en Action (CNA)

A Lire Aussi

Exetat

RDC : Une folle ambiance après proclamation des résultats d’Exetat dans la ville de Kinshasa

Les résultats de l’examen d’État de la ville-province de Kinshasa ont été publiés en début …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire