bukavu

Bukavu : Vive tension après la mort d’un conducteur de taxi à Bagira

Un groupe des jeunes en colère a barricadé plusieurs routes dans la matinée de ce mardi 16 juin pour dénoncer l’assassinat d’un conducteur de taxi la nuit de lundi à ce mardi dans la commune de Bagira.

« La route place de l’indépendance-Bagira et la route Bukavu-Kavumu ont été barricadées par des jeunes. Ils fustigent l’assassinat du chauffeur de taxi-bus répondant au nom de Alain Spiriti. La victime a été assassinée aux environs de 22h00« , a expliqué Wilfried Habamungu, vice-président de la nouvelle dynamique de la société civile de Bagira.

D’autres barricades ont été placées à côté du centre d’isolement et de prise en charge des patients de la Covid-19 à Bwindi, renseigne la même source.

En ce début d’après, les éléments de la police nationale congolaise tirent de coup de feu et des gaz lacrymogènes pour tenter de disperser les manifestants.

La circulation des véhicules et des personnes reste un peu perturbée dans cette partie de la ville de Bukavu en République Démocratique du Congo.

Jules Ninda

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire