cenco, lundi 27 mars 2017
Le président de la Cenco, l'archevêque Marcel Utembi et le secrétaire général de la Cenco, Donatien Nsholé, le 30 décembre 2016 à Kinshasa.

Cenco: «Les élections biaisées nous maintiendraient dans la crise»

La conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) suit de près le processus électoral en cours. Invitée au conseil de sécurité de nations unies pour faire un état de lieu du processus électoral en cours, la cenco s’en réjouit et remercie le président du conseil de sécurité de cette organisation pour la considération.

La cenco note certaines avancées pour le processus électoral en cours notamment la désignation d’un dauphin du président Kabila, les dépôts des candidatures, le financement des élections, etc

Néanmoins, les princes de l’église catholique insistent sur certains griefs qui, selon eux, ne sont pas pris en compte, maintiendraient le pays dans la crise.

La cenco recommande à la ceni de clarifier la situation de 10 millions de congolais sans empreinte et l’invite à rechercher un consensus sur l’usage ou non de la machine à voter.

Ci-dessous, l’intégralité de l’évaluation du processus électoral en cours:

 


Joël Imbole

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Azarias Ruberwa

Serge Gontcho : « L’interpellation du ministre Azarias Ruberwa a soulevé les plus hautes suspicions »

L’affaire Minembwe ne cesse de susciter de vives réactions dans la classe politique congolaise y …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire