Home / A La Une / [Coronavirus et Problème Organisationnel] Beach-Volleyball: La RDC zappe le Nigéria, Christian Matata réarme moralement et financièrement les athlètes

[Coronavirus et Problème Organisationnel] Beach-Volleyball: La RDC zappe le Nigéria, Christian Matata réarme moralement et financièrement les athlètes

Les Léopards Beach-Volley dames de la RDC ne prendront plus part au 2ème tour qualificatif des Jeux Olympiques Tokyo 2020 à Abuja au Nigeria. A la base le coronavirus qui a touché le Nigéria et le problème d’ordre organisationnel. Le président de la Fédération de Volley-ball du Congo (Fevoco) Christian Matata a non seulement donné les raisons de cette non participation mais il a surtout réarmé moralement et financièrement les athlètes. C’était au cours d’une réunion d’évaluation tenue ce mercredi 11 mars avec le staff technique et les joueuses.

Comme à l’accoutumée le président de la Fevoco a évalué la préparation des athlètes qui devraient représenter la RDC à Abuja au Nigeria en prélude du 2ème tour qualificatif de l’ Olympiade Tokyo 2020.

D’entrée de jeu, il a éclairé leur lanterne sur cette non participation pour cette étape des éliminatoires.

« Aujourd’hui, le but était d’encourager nos athlètes par rapport au voyage qu’ils ont raté. Peut-être qu’ils n’ont pas compris le motif de ce non déplacement. Les joueuses pensaient qu’un problème se posait peut-être un niveau de la Fédération. Il fallait juste les rassurer que toutes les dispositions étaient prises pour qu’elles puissent y participer mais il y avait encore un sérieux problème organisationnel au niveau de la Confédération africaine de Volley-ball. Étant donné que le pays qui devrait abriter la compétition est un pays déjà à risque par rapport au coronavirus et certains pays qui devraient participer à cette compétition tenaient à protéger leurs athlètes. On attendait à ce que la Confédération africaine puisse nous donner la dernière orientation mais tout ça a contribué à nous faire perdre beaucoup de temps« .

LES ATHLÈTES AU CENTRE D’INTÉRÊT

Le numéro un de la Fédération de la balle au filet a indiqué que les athlètes sont leur centre d’intérêt d’où un appui tant moral que financier.

« Nous sommes là juste pour les athlètes. Au niveau de la Fédération nous travaillons uniquement pour que nos athlètes soient bien prises en charge. Et il fallait leur rappeler que ce n’est pas parce que nous avons raté un voyage qu’ils devaient se décourager et d’ailleurs on ne l’a raté pas par faute de la Fédération. C’était juste un problème organisationnel. Qu’elles gardent le moral. La Fédération fera de tout son possible pour qu’elles participent dans toutes les compétitions avenir. Il fallait aussi les motiver en leur remettant quelque chose parce que ce sont des athlètes qui se sont entraînées pendant plus d’un mois au soleil. Les réconforter financièrement pour essayer de compensée ce long voyage et surtout les encourager« .

Le coronavirus sévit déjà en Afrique et a touché au moins dix pays. Cette pandémie qui a causé au moins 4000 morts, a perturbé l’organisation de des différentes compétitions sportives. D’ailleurs la RDC également vient d’être touchée depuis le mardi 10 mars par le Covid-19. C’est soit des rencontres qui se jouent à huis-clos soit la suspension purement simplement voire l’annulation.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

Coronavirus Lab

Covid-19 : La RDC enregistre son 183ème cas confirmé

Le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte de Covid-19 a publié ce mardi …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire