Drapeau Corée du Nord

Déclaration du porte-parole du MAE de la RPDC

Le porte-parole du MAE de la RPDC a publié ce 22 août une Déclaration pour condamner les Autorités sud-coréennes qui introduisent de nouveau des matériels de destruction de pointe de la part des Etats-Unis.

La Déclaration a noté entre autres choses:

Tout récemment, d’étranges mouvements militaires périlleux apparaissent dans la Péninsule coréenne et la Région, évoquant une «nouvelle guerre froide».

Malgré nos avertissements réitérés, les Autorités sud-coréennes ayant sitôt terminé leurs exercices militaires conjoints, introduisent de nouveau des chasseurs furtifs F-35A des Etats-Unis.

L’introduction continuelle de ces engins est un grave défi ouvertement lancé aux Déclarations Conjointes Nord-Sud et à l’Accord Nord-Sud dans le domaine militaire. Cela révèle nettement l’hypocrisie et l’attitude à double face des Autorités sud-coréennes qui insistent à tout bout de champ sur la nécessité de «porter des efforts pour réconforter le travail favorable au dialogue et diminuer celui défavorable au dialogue».

Les manœuvres d’hostilités de plus en plus croissantes des Etats-Unis et des Autorités sud-coréennes abaissent la force motrice de dialogue, dialogue de nature à instaurer une paix permanente et durable dans la Péninsule coréenne, et nous obligent à réfléchir sur la question de savoir si l’investissement de plus gros efforts sur le renforcement de nos forces de dissuasion physiques serait un moyen réaliste à prendre.

Les Etats-Unis ont récemment effectué le lancement d’essai de missiles de croisière de moyenne portée et tentent d’introduire en masse des matériels de guerre offensifs tels que les chasseurs furtifs F-35 et les chasseurs F-16V au Japon et aux alentours de la Péninsule coréenne, fomentant ainsi la course aux armements et le conflit. Cette réalité nous met en garde au maximum.

Nous avons averti plus d’une fois que les exercices militaires conjoints et les manœuvres d’augmentation des forces armées en Corée du Sud constituent des actes graves portant atteinte à la paix et à la stabilité de la Péninsule coréenne.

Notre volonté de résoudre tous les problèmes par voie pacifique, soit par le dialogue et la négociation, reste toujours invariable, mais nous n’avons aucun intérêt au dialogue accompagné d’une menace militaire.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Paul Kagame, Président Rwandais

Kagame : entre terre et ciel?

Des folles rumeurs circulent sur la mort du président rwandais. Rumeurs du reste démentie par …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire