ESU/Des réformes dans la faculté de médecin, le cheval de bataille du ministre Muhindo Nzangi
ESU/Des réformes dans la faculté de médecin, le cheval de bataille du ministre Muhindo Nzangi

ESU/Muhindo Nzangi: « Seuls les diplômés d’Etat ayant obtenu au minimum 70% seront admis après un concours en faculté de médecine »

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi vient de signer un arrêté ministériel fixant les conditions de recrutement des étudiants en premier graduat (G1) ou première licence LMD dans les facultés de médecine. Selon cet arrêté de ce mercredi 27 octobre, seuls les diplômés ayant obtenu au moins 70 pourcent aux humanités scientifiques ou toute autre option à l’Examen d’État (Exetat) peuvent être admis à la faculté de médecine. Ce, après avoir réussi leur concours d’admission pour cette année académique 2021-2022.

Mohindo Nzangi ne cesse d’apporter des réformes dans le domaine de l’ESU en ce qui concerne la médecine. Après la fermeture des facultés de médecine non viables suivi de la création des auditoires délocalisés et des universités sous-tutelle, place aux conditions de recrutement des étudiants dans cette dite faculté en RDC.

Obtenir au moins 70 pourcentage à l’Exetat dans toute option définit l’éligibilité d’un candidat pour passer d’abord le test puis sa réussite au test confirmera oui ou non son admission.

Une décision qui va susciter une vive polémique dans l’opinion étant donné que le pourcentage obtenu à l’Exetat, n’est pas le véritable thermomètre de niveau intellectuel dans le chef de plusieurs heureux lauréats au Congo en général et à Kinshasa en particulier.

Ci-dessous ces différentes décisions prises:

Article 1 : Nul ne peut être inscrit en première année de graduat/Première licence LMD en faculté de médecine, s’il ne réussit pas au concours d’admission organisé au sein de l’université ;

Article 2 : le concours d’admission vérifie si le candidat à l’admission dispose de prérequis nécessaires à la poursuite avec succès des études supérieures et universitaires en faculté de médecine et met en compétition les places assises disponibles afin de retenir objectivement les candidats classés en ordre utile ;

Article 3 : Ne peut être admis à participer à ce concours que le porteur d’un diplôme d’Etat ou son équivalent des humanités scientifiques ou d’un diplôme d’Etat de toute autre section obtenu avec au moins 70% ;

Article 4 : l’établissement organisant la filière médecine ne peut recruter en première année de graduat/première licence LMD que par rapport au quota d’inscription lui réservé à travers l’instruction académique de l’année ;

Article 5 : sont abrogées toutes les dispositions antérieures contraires au présent arrêté ;

Article 6 : le secrétaire général a l’ESU est chargé de l’exécution du présent arrêté qui entre en vigueur à la date de sa signature.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Nelly Imani Kahebe

Politique/Mise en place des Secrétaires Nationaux à l’ACP : Nelly Imani Kahebe exprime sa gratitude à Gentiny Ngombila

A quelques heures de sa nomination comme Secrétaire Nationale en Charge de l’Industrie, Petites et …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire