Exetat

Exetat 2020/Kinshasa : 48 jours d’attente et pluie, les résultats des options techniques enfin disponibles

Les résultats des options techniques de l’Examen d’État (Exetat) 2020 sont enfin disponibles pour la province de Kinshasa depuis ce mercredi 28 octobre dans la soirée. Des lauréats avec des poudres à la tête, sifflets à la main, t-shirts tronqués Exetat assorti de Covid-19, ont bravé la pluie pour exulter. Ce, pratiquement 48 jours après la fin de la session ordinaire (le 10 septembre) et un mois après la publication des options : latin-philo, biochimie, math-physique et pédagogie générale (le 27 septembre).

Quelle que soit la durée de la nuit, le soleil finit par apparaître. Cet adage vaut son pesant d’or pour les finalistes des options techniques. Il est 19h35 minutes. La fumée blanche vient enfin d’être sortie de la chapelle du Centre de correction, à l’Institut technique de la Gombe (ITI/Gombe).

A Kintambo c’est la fiesta à l’image du quartier bouillant Lisala. La nouvelle s’est propagée comme une traînée de poudre dans tout Kinshasa. Des embrassades, accolades ici, des sifflets, des chants et danses là.

Le tout après quasi 50 jours d’attente. Les finalistes de Commerciale et gestion,Coupe et Couture et Électricité, Électronique, Mécanique, Sociale, Nutrition et autres sont mis au parfum.

Ces options représentent non seulement un grand effectif des élèves mais elles sont surtout réputées faire vibrer la capitale, leur mode operandi est un secret de polichinelle.

PUBLICATION EN NOCTURNE, UNE BRÈCHE POUR LES KULUNA ET LES TAPAGES

Exetat
Les finalistes en joie après la publication des résultats

« Je suis émue. Nous avons attendu nos résultats depuis plus d’un mois en plus avec le contexte du Coronavirus. La pression était au rendez-vous. Que Dieu soit loué. Mais ce que je déplore la publication des résultats le soir et sous la pluie. Il y a l’insécurité dans différents quartiers à Kinshasa. Prochainement les autorités doivent veiller à ce que tout se passe la journée comme c’était le cas il y a plusieurs années« , a souligné Darlige Bambiere, bachelière avec 67 pourcent en Commerciale et gestion au Lycée Technique Bolingani.

C’est depuis plus ou moins 5 ans que le ministère de tutelle ne publie plus les notes des candidats en nocturne. Ce, pour éviter des scènes de liesse sans précédent, des tapages à Kinshasa où le banditisme urbain a placé ses tentacules dans tous les districts.

C’est la joie également chez Winnie Kamuanya, diplômée avec 63% en Coupe et Couture au Lycée Technique de la Gombe (LTG) , Victoria Ndunga, 71% en Commerciale de gestion à l’école Kwiny et Grady Lemba, 62% en Commerciale de gestion au Mont des Oliviers.

« Il y avait une forte pression. Que des reports en reports. Le suspense chaque fois. Nous pensions qu’on devrait tout publié le dimanche 27 septembre. Heureusement, nous sommes fixés. Que Dieu soit loué. Un grand merci également à nos professeurs et toutes les personnes qui ont contribué pour notre réussite« , sont-elles réjouies.

La province éducationnelle de Kinshasa compte 78% de réussite soit 6% de plus que l’édition 2019. La session ordinaire des épreuves nationales pour les élèves de 6ème des humanités s’est déroulée du lundi 7 au jeudi 10 septembre sous l’ère du coronavirus.

Le dimanche 27 septembre, le ministère de l’ Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) en synergie avec les réseaux de télécommunications ont publié une première partie des résultats. Les options bio-chimie, math-physique, latin-philo et pédagogie générale.

Gloire BATOMENE

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sindika Dokolo est décédé (48 ans) par noyade ce jeudi à Dubaï

RDC : NASDAQ a rendu un vibrant hommage à Sindika Dokolo à New-York

L’indice boursier américain NASDAQ (National Association of Securities Dealers Automated Quotations) a rendu un un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire