cour-constitutionnelle_

Interdiction de manifester à Kinshasa: La cour constitutionnelle mis à l’épreuve

La ligue des jeunes du rassemblement dit ne pas comprendre le fondement juridique donnant le droit à l’autorité municipale de prohiber toute manifestation publique à caractère politique à travers la ville province jusqu’à nouvel ordre. Pour se faire rentrer dans ses droits, cette jeunesse a saisi la cour constitutionnelle dans l’après-midi de vendredi dernier.

C’est José Kadima (photo), président de la ligue des jeunes du rassemblement, qui a conduit la délégation pour déposer leur requête.

L’objectif est celui d’obtenir de la haute cour le rétablissement de l’ordre constitutionnel, lequel garantit le régime d’information avant toute manifestation.

Il sied de noter que la constitution du 18 février 2016 avait établi un régime d’information en matière de manifestation publique. Par ailleurs, cette disposition a, selon les humeurs des certaines autorités été foulée au pied. C’est le cas des villes de Lubumbashi, Kolwezi, Kamina et Kalemye dans l’ancien katanga. Kisangani à la Thuopo, Goma au nord Kivu, Boma et Matadi au Kongo central, et enfin Kinshasa. Les autorités de ces villes et provinces se sont comportés plusieurs fois comme des califes. Bien que le maintien de l’ordre public soit une nécessité, un impératif, ces autorités ont prohibé toute manifestation publique sans se référer à l’article 26 de la constitution. Des interdictions qui ne sont pas limitées en temps alors que même en cas d’État d’urgence, la loi fondamentale octroi un trimestre, lequel est renouvelable. Ce renouvèlement doit être en principe justifié par des indices sérieux et crédibles d’atteinte à la sécurité publique ou défense de l’intégrité nationale.

Il revient ainsi à la cour, comme elle l’a fait avec la requête de la majorité présidentielle, et dernièrement avec celle de la CENI de faire appliquer sans faille l’article 26 de la constitution, remettre les califes à l’ordre.

(document en annexe)

honorable1 honorable2rec1 rec2

hvk1 hvk2

KN

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

RDC : La paix et la cohésion sociale au cœur du Congrès National de Petits Chanteurs lancé à Goma

Plusieurs centaines des jeunes venus de toutes les provinces de la République Démocratique du Congo …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire