La fondation Bill Clinton pour la Paix

Justice en RDC: L’augmentation des détenus à Makala inquiète la Fondation Bill Clinton pour la Paix

Alors qu’il était resté 3884 prisonniers après l’évasion du 17 mai 2017, elle constate qu’en moins de 8 mois, le nombre a atteint 6260, dont 5015 civiles, 146 militaires, 165 mineurs garçons zéro condamnes, 5 filles mineurs zéro condamnées, 133 femmes avec 4 enfants zéro condamnées. La Fondation Bill Clinton pour la Paix (FBCP) lance ainsi un appel alarmant à l’endroit des décideurs Administratifs politiques et judiciaires,  de tout faire pour accélérer la procédure judiciaire en RD Congo.

De ce fait, elle informe l’opinion tant Nationale qu’internationale que sur ce nombre de détenus, seulement 1061 personnes sont condamnées et les restes sont constitués des prévenus.  Ce que est inacceptable, selon la FBCP, d’autant plus qu’il s’agit d’une violation de la loi judiciaire Congolaise en vigueur.

Pis encore, en mai 2017, la République du Congo du président Denis Sassou Ngessou avait expulsé plus de 300 Congolais Hommes, Femmes et les enfants dans les conditions infra-inhumaines .Et arrivée aux Beach Ngobila à Kinshasa, tous ont été arrêtés par la police et transférés à la Prison Centrale de Makala sans Mandat d’arrêt provisoire (MAP). C’est grâce à l’intervention de la FBCP auprès de la Section des Droits de l’Homme de la MONUSCO et les autorités Congolaise que plus de 250 détenus ont été libérés. Les 50 autres, pour le motif du vagabondage sont restés en prison jusqu’ aujourd’hui, dans les conditions très précaires. Cela, alors que dans le Code pénale Congolais l’infraction de vagabondage n’est appliquées qu’aux mineurs.

Judith Asina

Vue d'ensemble de l'évaluation

Laissez votre avis

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Pape François ET Cardinal Ambongo

Le Pape François a mis de la lumière sur la Paix, les Elections et le rôle de l’Eglise en RDC (IRDH)

Le séjour du Pape FRANÇOIS a mis un gros projecteur sur le besoin inéluctable de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire