Kabila, Mabuda et Mwamba

Kabila à Mabunda et Thambwe Mwamba : « Soyez vigilants, que rien ne vous échappe » !

Mardi 03 mars 2020, Joseph Kabila a reçu, dans sa célèbre  ferme de Kingakati, les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat. Et ce, à quelques jours de la rentrée parlementaire. Selon une indiscrétion, l’autorité morale du Front commun pour le Congo (FCC) et ses interlocuteurs ont parlé des « enjeux politiques de l’heure ». Pour se faire, le président honoraire a demandé à Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe Mwamba d’« être vigilants » et que « rien ne leur échappent ».

La session parlementaire de mars s’ouvre le 15 mars prochain. Vu le microcosme politique de l’heure, cette première session de l’année risque d’être très agitée, avec le spectre  d’une dissolution du parlementaire qui avait défrayé la chronique, autant qu’elle avait alimenté la polémique, lors des vacances parlementaires (et depuis, entre Jeanine Mabunda et Félix Tshisekedi, ce n’est plus le grand amour).

Il nous revient, des sources concordantes, que cette menace, mieux cette option évoquée par Félix Tshisekedi,  reste suspendue comme une épée de Damoclès. D’ailleurs, le porte-parole de l’ancienne Majorité présidentielle, l’ambassadeur Atundu, l’a « dénoncé » dans un point de presse insolite.

C’est pour parer à toute éventualité que le Président honoraire Joseph Kabila a échangé avec les deux présidents des chambres parlementaires, avec instruction ferme de les inviter à  « rester  vigilants », afin que « rien ne leur échappe ».

Il faut noter qu’à l’interne comme à l’externe, Félix Tshisekedi est sous pression, tant des militants de son parti, l’UDPS que de Washington afin de mettre fin à la coalition avec le FCC de Joseph Kabila.

PM

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

RDC/Massacre de Kishishe: Les jeunes de Goma organisent un deuil collectif

RDC/Massacre de Kishishe: Les jeunes de Goma organisent un deuil collectif

La population de la ville de Goma a clôturé les trois (3) jours de deuil …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire