mercredi, 13 novembre 2019
Home / A La Une / Kinshasa : Des  enseignants de comptabilité, inspecteurs de l’EPST et de l’ESU à l’école de l’OHADA révisé
formation Ohada-

Kinshasa : Des  enseignants de comptabilité, inspecteurs de l’EPST et de l’ESU à l’école de l’OHADA révisé

« Qui cesse de se former doit cesser d’enseigner », dit-on en pédagogie. C’est le sens du séminaire qu’organise le Conseil Permanent de Comptabilité au Congo (CPCC) depuis lundi 4 novembre 2019 à Kinshasa, à l’attention des enseignants des écoles secondaires, aux Inspecteurs de sciences commerciales et aux enseignants de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).   

L’objectif de ces travaux de cinq jours est de permettre aux participants de réaliser la mise à jour de leurs connaissances en comptabilité de l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA). Ce, en intégrant les innovations et évolutions introduites par l’Acte uniforme relatif au droit comptable et à l’information financière.

Au nom du Ministre des finances, Serge Ngoy, Directeur de cabinet adjoint a lancé ces travaux. « L’actuel Acte uniforme relatif au Droit comptable et à l’information financière a induit des améliorations significatives qui tiennent compte des normes comptables internationales », dit-il. Les entreprises et les comptables font dorénavant face à plus de contraintes dans la tenue des comptabilités et dans la production de l’information financière.

En tenant cette formation, le Ministère des Finances s’est résolu permettre aux différents utilisateurs du secteur de l’éducation de maîtriser le système comptable Ohada révisé. Ledit système constitue un référentiel comptable moderne dont les effets bénéfiques sont indéniables, non seulement dans la pratique de la comptabilité des entreprises, universités ou écoles d’enseignement, mais aussi dans la production de l’information financière fiable.  Car, le rôle de la comptabilité a évolué de manière spectaculaire puisqu’étant passé du simple book-keeping à la production de l’information financière, à même de guider les décisions des utilisateurs. A ce jour, la comptabilité  est  plus que jamais, devenue un outil de gestion et de planification efficace au service des nations.

Quid de ces cinq jours ?

Prof. William Mbuyamba, SG du CPCC a remercié notamment le Comité d’Orientation pour le financement de ce séminaire de renforcement de capacité. de la Réforme des Finances Publiques (Coref) indique que cette action de formation va s’étendre dans toutes les provinces de la République Démocratique du Congo. Cette année  2019, Kinshasa et le Nord-Kivu ont été retenues pour en bénéficier.

Il reconnait qu’il est pratiquement impossible, en cinq jours, d’analyser et de décortiquer le nouvel acte uniforme relatif au droit comptable et à l’information financière qui contient 1.242 pages dont 428 réservées aux questions et problèmes spécifiques détaillés en 41 chapitres.

Cependant, les matières ont été soigneusement sélectionnées conformément aux programmes en vigueur et préparées donner l’essentiel du Système Comptable OHADA révisé.

Pendant cinq jours, le Secrétaire Général du CPCC et les experts-comptables, formateurs certifiés et membres du Comité de pilotage pour la vulgarisation du système comptable OHADA en RDC abordent l’essentiel de la révision de ce référentiel comptable.

Judith Asina

Essayer encore

Irène-Esambo

RDC : Vivement des infrastructures adéquates pour l’intégration de la personne vivant avec handicap

C’est le combat de la Ministre Déléguée en charge de la personne vivant avec handicap …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire