Home / A La Une / Kinshasa : la police use des gaz lacrymogènes et de coups de feu pour maîtriser les adeptes de Ne Muanda Nsemi
La police tire pour disperser Ne Muanda Nsemi et ses adeptes

Kinshasa : la police use des gaz lacrymogènes et de coups de feu pour maîtriser les adeptes de Ne Muanda Nsemi

La Police nationale congolaise (PNC) a usé des gaz lacrymogènes et quelques coups de feu pour avoir une main mise sur les adeptes du récidiviste leader du groupe politico-religieux Bundu Dia Mayala, Zacharie Badiengila dit Ne Muanda Nsemi. Ces affrontements avec les Forces de l’ordre se sont déroulés ce lundi 30 mars sur l’avenue Benseke au quartier Ma Campagne dans la commune de Ngaliema.

Une panique générale a été constatée dans la matinée de ce lundi sur l’avenue Benseke et aux encablures de de la station Ma Campagne.

Les adeptes de Ne Muanda Nsemi qui ces derniers temps ne faisaient que narguer la PNC ont intentionnellement bravé les mesures de restrictions suite au coronavirus notamment le rassemblement de plus de 20 personnes.

La Police a enfin rétabli l’ordre au grand bonheur de la population de l’avenue Haute-Tension, Benseke et une partie de la commune de Kintambo. Un dispositif policier se trouve devant la résidence du gourou.

Pour le le numéro 1 de la Police, ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo boudant ces méthodes fétichistes, a rassuré que la paix a de nouveau érigé domicile et la population vaque à ses occupations.

« Face à des jets de pierre et leur méthodes fétichistes qui ne fonctionnent pas, nous avons été obligés d’utiliser des grenades lacrymogènes pour les disperser. La situation est maintenant revenue au calme, la population peut vaquer à ses occupations », a-t-il indiqué sur les ondes de Top Congo FM.

Gloire BATOMENE

Essayer encore

George Floyd

Meurtre d’un noir par la police américaine : l’Union Africaine dénonce le racisme

Le président de la Commission de l’Union africaine (UA) a condamné ce vendredi la mort …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire