Kisangani : La conférence du Dr Denis Mukwenge hypothétique !

Kisangani: Manœuvres politiques pour empêcher la conférence de Mukwege?

Déjà délocalisée de l’université de Kisangani à l’institut français, la conférence du prix Nobel  de la paix 2018, prévue à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, risque  de ne pas avoir lieu.

Alors qu’il devrait se rendre à Kisangani le matin de ce jeudi, 18 aout 2022, la ville de Bukavu s’est réveillée dans une ambiance inhabituelle. Toutes les  routes sont  barricadées  et même les vols  Bukavu – Kisangani ont été annulés.

A l’origine de cette paralysie,  le contrôle improvisé des documents de taxis moto. Pour le gouvernement provincial du sud Kivu,  l’ultimatum d’un mois accordé  aux motocyclistes  pour s’enregistrer est largement dépassé. Ce que contestent les motocyclistes qui estiment que le délai court encore.  Et ce n’est pas tout.  L’autorité provinciale veille aussi à la mesure interdisant  la circulation  sur l’avenue Patrice Emery Lumumba.

Voilà qui a mis l’huile au feu et  occasionné  la  manifestation  de colère  des  propriétaires des taxi motos ce jeudi  qui à l’arrivée à  paralyser la ville. Et comme si cela ne suffit  pas, les vols Bukavu -Kisangani ont été annulés, sans raison valable.

Drôle de coïncidence quand même  pour les membres de la fondation Panzi, cette structure  que pilote le célèbre chirurgien- gynécologue  du docteur Mukwenge,  qui  voient derrière cette paralysie de la ville de Bukavu, l’œuvre des détracteurs du célèbre «  réparateur de femmes ».

« A l’époque de Kabila, bien qu’étant la bête noire du régime, il avait quand même la liberté de ses mouvements. La situation  du chirurgien- gynécologue  du docteur Mukwenge s’est  compliqué  depuis que les intellectuels lui ont demandé de se porter candidat à la présidentielle de 2023 » regrette un médecin généraliste basé à Goma, au nord kivu.

 Dans cette ambiance, il sera  difficile pour le docteur Mukwenge  de se rendre même à l’aéroport de kavumu  pour prendre son avion parce que les forces de l’ordre ne laissent  pas passer les véhicules. Selon plusieurs témoins, un véhicule de l’hôpital Panzi a même été immobilisé  depuis plusieurs heures  au niveau de Essence, un lieu mieux connu à Bukavu.  Et même la route de Uvira  est barricadée. Aucune circulation n’est signalée, rapporte-t-on.

Initialement prévue à l’université de Kisangani, la conférence  du Dr Denis Mukwenge n’a pas été annulée comme certains ont semblé le dire, mais plutôt délocalisée pour l’institut français, Ex- Afraco de Kisangani. D’ailleurs, sur  son  compte twetter, le professeur Alphonse Maindo, un des organisateurs  a confirmé la tenue de cette conférence  du docteur Denis Mukwenge sur les fistules traumatiques.

Mais avec ce qui se passe à Bukavu depuis le matin de ce jeudi, il y a  fort à craindre que cette conférence, pourtant très attendue par la jeunesse estudiantine ne se tienne pas.  Affaire à suivre….

PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

grève des médecins

RDC : En grève depuis trois mois, les médecins de nouveau dans les rues de Kinshasa

Les médecins de la République Démocratique du Congo ont assiégé le rond point Kintambo Magasin …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire