Destin Weragi

L’Entrepreneuriat des jeunes face aux multiples opportunités qu’offre la RDC (Tribune de Destin Weragi)

Avec une population estimée en 2019 à plus de 80 million d’habitant, et une superficie de 2,3 millions de kilomètre carrées, la République Démocratique du Congo est l’un des pays les plus peuplés et le plus étendu de l’Afrique subsaharienne. Il partage ses frontières avec neuf pays voisins et comprend 26 provinces. Sa capitale Kinshasa abrite plus de 10 millions d’habitants.

La RDC dispose d’un potentiel socio-économique fabuleux. Avec ses millions d’hectare de terre arables, son potentiel électrique, ses eaux douces, la diversité de ses minerais et autres ressources naturelles, ses larges espaces, son majestueux fleuve, ses faunes et ses flores, il est l’un des pays africains propice pour investir.

Les opportunités entrepreneuriales restent énormes pour un pays qui dispose d’un taux de démographie galopant. Ses millions d’habitant ont besoin d’être logé, vêtis, nourri, soigné, scolarité, avoir accès à l’eau et à l’électricité, aux meilleurs infrastructures ainsi qu’à la nouvelle technologie d’information et de communication.

Le taux de chômage reste l’un des plus importants en Afrique dans ce pays où près de la moitié de la population est constituée de jeune de moins de trente ans.

Parmi toutes les opportunités qu’offrent ce pays, nous en avons énumérés que trois, jugés prioritaires et très potentiels.

  1. L’agriculture

Pour relever son économie, la RDC a besoin des jeunes qui sauraient entreprendre dans ce domaine. Avec ses potentialités dans le secteur agronomique, elle offre plusieurs opportunités d’investir en allant de la production à la commercialisation en passant par la transformation. La RDC c’est plus de 80 millions d’habitant à nourrir, 80 millions de terres arables, 4 millions de terres irrigables,  une pluviométrie et un climat capable à développer tout type de culture : vivrières, maraichères et pérennes. Tout ceci avec la possibilité de nourrir toute l’Afrique entière. L’élevage, la pêche et les cultures surtout les cultures industrielles sont porteurs.

Malgré toute cette potentialité, le pays traverse une crise alimentaire sans non. Une urgence s’impose donc pour que soit relevé ce défi.

 

  1. L’énergie

Le sous développement du réseau électrique crée des opportunités hors normes dans la plupart des provinces du pays. Avec son réseau fluvial contenant une multitude des rivières et cours d’eau, le pays est capable de contenir des barrages hydroélectriques pour desservir toute sa population ainsi que ses pays voisins.

Pour ce qui est de l’énergie renouvelable,   le potentiel est encore énorme. L’accès aux panneaux solaires dans les milieux ruraux reste faible. Le pays a besoin des projets de grandes envergures et même modestes, le permettant de valoriser la diversité de ses sources d’énergies.

  1. La technologie

L’arrivée des nouvelles technologies de l’information et de la communication a révolutionné les canaux traditionnels de diffusion des informations et du commerce. Avec plus d’abonnés, les opportunités d’affaires sont nombreuses. Les autorités espèrent booster ses secteurs avec les NTIC. L’adoption du plan du numérique par le Chef de l’Etat l’année dernière, prouve la valeur que le gouvernement porte à ce secteur. Le pays a besoin des start-up capable de connecter toute la population et de lui facilité l’accès à l’information et à la communication le plus facilement possible.

Ces trois secteurs ne sont qu’à titre indicatif. Le secteur de la santé, de la culture, de l’éducation, du transport,… offrent encore des grandes opportunités.

Les jeunes osent

Dans la logique de survie et de relever le défi économiques du pays, plusieurs jeunes congolais ont développés des initiatives privées. Ainsi des Start-up ont vu le jour dans l’agriculture, le commerce, l’artisanat, la technologie,… mais ceci restent insuffisant dans un pays à forte demande.

Actuellement plusieurs salons et réseaux d’entrepreneurs ont vu le jour à Kinshasa et dans presque toutes les villes du pays. Dans ces salons, des jeunes entrepreneurs locaux et internationaux s’y rencontrent et échangent autour de différentes opportunités qu’offre la RDC. Ils présentent ce pays comme étant endroit idéal ou tout le monde, peu importe sa nationalité, peut facilement créer une entreprise et prospérer. Tous les secteurs de la vie seraient porteurs.  Il suffit tous simplement de bien définir ses objectifs et de bien orienter ses stratégies.

Malgré ces quelques initiatives, les défis restent énormes pour ce géant au cœur de l’Afrique qui, par la politique de son gouvernement qui est celui de l’émergence, tente de relever son économie. Il cherche à créer plus des jeunes millionnaires que de chômeurs. Défi, qu’il compte atteindre le plus tôt possible.

 Par Destin WERAGI

A Lire Aussi

Conflits à l’ISDR Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Conflits à l’ISDR-Bukavu : La reprise des cours pour ce 12 Août après un dialogue

Les activités scientifiques et techniques vont reprendre ce mercredi 12 août à l’Institut Supérieur de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire