LES ALLIES DE TSHISEKEDI REJETTENT LE DIALOGUE

Réunis en séance extraordinaire le vendredi 26 aout 2016, le présidium instance d’inspiration, orientation et de décision de la coalition du Président national de l’UDPS a pris plusieurs décisions qu’il a rendues public pour éclairer l’opinion sur la position de cette structure  face aux enjeux politiques de l’heure.

Les alliés de  l’UDPSRASSEMBLEMENT-OLENGA ont rappelé tout d’abord leurs attachements au respect de la constitution, leurs soutiens indéfectibles à l’acte d’engagement aux résolutions de la conférence de Genval, à la mise en œuvre intégrale de la résolution 2277, à la récusation du facilitateur du dialogue politique Edem KODJO ainsi qu’aux  autres préalables du rassemblent parmi  lesquels la libération des prisonniers politiques comme Eugene DIOMI NDONGALA.

Pour le présidium, le dialogue politique attendu par le peuple est celui prôné dans la feuille de route de l’UDPS, à laquelle les alliés du président national de l’UDPS et président du Rassemblent ont adhéré et qui est sensé au moment venu mettre face à face  Joseph Kabila et les siens d’une part et d’autre part , Etienne Tshisekedi avec les alliés.

En conséquence, ils disent ne pas être concernés par les assises de l’hôtel Béatrice, raison pour laquelle ils n’y ont  délégué personne.

Il faut noter que de nombreuses personnalités politiques ont pris part à cette rencontre du présidium. Parmi elles, Lisanga Bonganga du Front populaire, Francois Mwamba de l’ADR et Alliés, Laurent Batumona du Front populaire, Willy Mikishi de la Coalition Unana – Mai mai et Alliés, Albert Mpolesha du SET, François Lumumba du Regroupement pour l’alternance lumumbiste et tant d’autres.

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Dr Denis Mukwege

Denis Mukwege à la tête de la RDC : est-ce le moment pour le Prix Nobel de s’engager ?

Un appel à candidature a été lancé à l’intention du docteur Denis Mukwege par un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire