Burec
Des milliers des partisans du parti politique BUREC présent à l’aéroport international de Goma (03 Janvier 2020) pour accueillir leurs leaders venus de Kinshasa/Ph. Tiers

Les députés nationaux du Burec et le Regroupement de l’AABC condamnent les manifestations anti-propositions de lois Minaku-Sakata

Les députés nationaux du regroupement politique Alliance des acteurs pour la bonne gouvernance du Congo (AABC) notamment le Burec condamnent avec la plus grande fermeté les dernières manifestations contre les propositions de lois des députés du Front commun du Congo (FCC) Aubin Minaku et Garry Sakata. Une déclaration a été faite dans ce sens, ce week-end.
 
L’AABC, le Burec ont réagi pour dire niet aux différentes manif suite aux trois propositions de lois Minaku-Sakata.
 
Ils exigent des poursuites judiciaires contre les auteurs matériels et intellectuels de ces violences qui ont visé les élus du peuple la semaine dernière.
 
A en croire le député national Muteule Mororo,
 
« Ces députés appartenant au FCC soutiennent ces propositions de lois et demandent à tous les autres ayant un autre son de cloche de suivre la voie constitutionnelle et réglementaire« , a-t-il indiqué.
 
Des militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) ont manifesté les mardi 23 et mercredi 24 juin au Palais du peuple, siège du Parlement pour exiger le retrait pur et simple de ces propositions de loi « controversées  » selon eux.
 
Des hauts cadres du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (Pprd) à savoir Aubin Minaku, Emmanuel Shadary, Alphonse Ngoy Kasanji, André Kimbuta et des pro-Kabila ont vu leurs résidences et biens immobiliers attaquées.
 
Dans le lot, le ournaliste Jean-Marie Kassamba, DG de Télé 50 et président de l’Union nationale de la presse congolaise (UNPC) Kinshasa avec au passage deux véhicules saccagés.
 
Gloire BATOMENE

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire