lundi, 20 janvier 2020
Home / A La Une / [Message de voeux à l’occasion du nouvel an 2020] : Samy Badibanga met l’accent sur l’insécurité et la crise humanitaire des enfants

[Message de voeux à l’occasion du nouvel an 2020] : Samy Badibanga met l’accent sur l’insécurité et la crise humanitaire des enfants

Le premier vice-président du Sénat, Samy Badibanga Ntita met l’accent sur l’insécurité et la crise humanitaire qui frappent de plein fouet 16 millions de personnes dont 5 millions d’enfants. C’est ce qu’il a indiqué lors de son message de vœux pour cette nouvelle année 2020. Il tient également mordicus que le Gouvernement puisse relever les défis majeurs en vue de la démocratisation et de la construction de la RDC.

Le traditionnel message de voeux à l’occasion du Nouvel an, a été présenté par un bon nombre de dirigeants du monde en général et de la classe politique Congolaise en particulier.
Le 1er vice-président du Sénat Samy Badibanga n’a pas fait fi de cet exercice qui vaut son pesant d’or.

En véritable adepte du changement, le numéro 2 du Sénat en appelle à la fin de l’insécurité et de la crise humanitaire sur toute l’étendue du territoire national.

« L’insécurité et la crise humanitaire, qui frappe 16 millions de personnes dont 5 millions d’enfants est incontestablement la première des urgences nationales. Malgré la Conférence internationale de 2018 que nous avons initiée, la crise persiste. Tous les moyens mobilisables au niveau national et international doivent être mis en oeuvre pour aller au secours de toutes les victimes et personnes déplacées, de tous qui ont peur, qui fuient et qui ont faim partout dans la République« , a souligné ce gros cylindré de l’arène politique Congolaise.

En outre, ses désidératas c’est de voir le Gouvernement relever d’énormes défis en matière de la démocratisation et de la construction de ce grand et beau pays la RDC.

Dans la même optique, Samy Badibanga a invité ses collègues à élucider le jeu politique afin que la majorité joue son rôle et aussi l’opposition en véritable contre poids du pouvoir.

Il n’a pas non plus ménagé le FCC et CACH. Cet élu du peuple a exhorté les deux plateformes à jouer franc jeu, à mettre de côté leurs diatribes et d’être en pleine coalition et non dans une cohabitation qui ne dit pas son nom.

« Il l’est tout autant d’avoir une coalition politique solidaire et non de façade qui n’entre pas dans les jeux d’une cohabitation qui ne dit pas son nom. Il faudra aussi clarifier le jeu politique, pour qu’un débat politique ait lieu entre une majorité et une opposition qui doit s’organiser« , a indiqué le vice-président de la Chambre Haute du parlement.

Lisez l’intégralité du message de vœux dont votre Rédaction s’est procurée

Gloire BATOMENE

Essayer encore

Coupe TIFOCO

1ère Édition du TIFOCO : Le tandem Bongonga-Muleka permet à la RDC de remporter le tournoi contre le Niger (3-1)

Les Léopards de la RDC ont remporté la 1ère édition du Tournoi international du football …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire