She Okitundu

[NDLR] Népotisme et clientélisme au Ministère des Affaires Étrangères. André Tambwe, assistant de She Okitundu s’explique sans convaincre

Le cabinet du vice-premier ministre en charge des affaires étrangères a tenté de justifier la bourde observée dans ce département depuis l’avènement du duo She Okitundu à sa tête et son cousin Louis Kinyamba au services généraux. André Tambwe, qui se présente comme assistant exécutif, a passé toute une journée pour trouver les mots et la grammaire à utiliser dans le droit de réponse qu’il a réclamé, axé en quatre points. Que du temps perdu sans contredire les faits révélés dans l’article intitulé «Népotisme et clientélisme au Ministère des Affaires Etrangères. 100 personnes de la même obédience embauchées par She Okitundu et Louis Kinyamba !» publié sur notre site.

1. S’agissant du clientélisme et népotisme, il parle d’usage abusif de ces concepts. André Tambwe a parlé sans dire quelque chose. Il ne dit pas d’où sont venues les personnes dites «stagiaires» qui squattent les couloirs du Ministère des Affaires étrangères, près de 100. Il n’a pas non plus démenti que ces personnes ne sont arrivées aux affaires étrangères qu’à l’avènement de She et de Kinyamba à ces deux postes clés. C’est ce que « matininfos.net » confirme. Lui qui est arrivé également à la même période oubli qu’une mesure administrative avait été prise pour interdire cette pratique qui a longtemps amené les «ba-ngulu» dans les services publics.

2. De la procédure d’intégration, André Tambwe a révélé dans ces verbiages qu’il n’a pas encore lu les nouveaux statuts de l’agent public de l’état. Ce que « matininfos.net » lui conseille. Le recrutement à l’administration publique est organisé par un service bien identifié. C’est le ministère de la Fonction via ses services, notamment le PPRAP qui recrute pour l’ensemble des départements, même celui des affaires étrangères. Il ignore que des jeunes professionnels et des énarques y ont récemment été affectés. Tambwe a encore foi à la vieille procédure.

3. Du conflit entre responsables de ce département, André Tambwe ne saura pas expliquer les causes de la bagarre du 18 mars dans les couloirs de ce Ministère. Louis Kinyamba directeur des services généraux suspendu, bien qu’abusivement par le vice-Ministre Âgée, pour insubordination et délinquance administrative, avait été traîné sur les escaliers par des policiers. La vidéo qui a été vue des millions de fois est largement à travers les réseaux sociaux.

4. De la distraction dont il parle. André Tambwe oublie que le travail administratif est différent de celui des hommes des courses. L’administration publique congolaise qui peine à se relever depuis 10 ans de réforme mérite des hommes pointillés, des intellectuels vrais, et pas des tambourinaires régionaux.

L’objectif étant celui de rendre au peuple congolais et à tous ceux qui ont choisi la Rdc comme seconde partie des services adéquats. L’agitation observée depuis la publication de l’article «Népotisme et clientélisme au Ministère des Affaires Etrangères. 100 personnes de la même obédience embauchées par She Okitundu et Louis Kinyamba !» montre à quel point le point regagne du terrain au Ministère des affaires étrangères. Michel Bongongo, Ministre d’État à la Fonction Publique devra réserver une fin de non recevoir à la sollicitation du VPM She Okitundu qui voudrait faire atterrir une centaine des personnes sans instruction avérée au Ministère des Affaires Etrangères. Il serait également mieux que le secrétaire général Jean Diur prenne une mesure administrative pour interdire à ces  fameux stagiaires de poursuivre leur faux stage. Parce que profitant de ce désordre, quelques directeurs et autres fonctionnaires ont glissé leurs parents.

La Rédaction

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Dr Denis Mukwege

Denis Mukwege à la tête de la RDC : est-ce le moment pour le Prix Nobel de s’engager ?

Un appel à candidature a été lancé à l’intention du docteur Denis Mukwege par un …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire