Jean Marc Kabund

Ouverture d’un dossier disciplinaire à charge de Jean-Marc Kabund à l’Assemblée nationale

L’ancien 1er vice-président du bureau de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund, est dans des sales draps. Un dossier disciplinaire vient d’être ouvert à sa charge par l’Assemblée nationale pour propos « injurieux et diffamatoire » envers le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

Selon le communiqué de la chambre basse du Parlement signé par la rapporteure adjointe Colette Tshomba le 22 juillet, « Le bureau de l’Assemblée nationale désapprouve et condamne ces propos indignes d’un député national et constitutifs de l’infraction d’outrage au Chef de l’État et qui devrait interpeller les autorités judiciaires compétentes ».

Le même document accuse l’élu du Mont-Amba d’avoir « violé le devoir de réserve auquel il est astreint comme ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale… au sens des articles 1er, 4,14,16, et 19 du décret-loi n° 17/2002 du 3 octobre 2002 portant code conduite de l’agent public de l’Etat ».

Lors de sa conférence de presse tenue en sa résidence le 18 juillet 2022, Jean-Marc Kabund avait tenu des propos qualifiants le régime Tshisekedi « d’incompétent », de « jouisseur » et avait appelé à la mobilisation de la population pour évacuer Félix Tshisekedi de la présidence de la République en 2023.

Réagissant à ces propos, Augustin Kabuya, secrétaire général du parti présidentiel, a qualifié les propos de Kabund « d’injurieux », de « diffamatoires » et « d’outrageants » contre le Président Félix Tshisekedi.

Le patron de l’UDPS avait alors déclaré que son parti va réclamer son mandat de député à Jean-Marc Kabund celui-ci ayant été élu sur la liste UDPS. « Le parti va réclamer son siège, parce qu’il est maintenant président d’un autre parti politique », avait prévenu Augustin Kabuya.

Par ailleurs, les travaux de construction du stade Etienne Tshisekedi financés par Jean-Marc Kabund ont été suspendus par le bourgmestre de la commune de Limete juste après la conférence de presse de Kabund.

Théodore Ngangu/Digital Congo via Matininfos

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

La Fondation Gates rend un vibrant hommage à quatre leaders en leur décernant le prix Goalkeepers Global Goals 2022 pour leurs efforts louables au profit du progrès pour tous

Radhika Batra (Inde), Zahra Joya (Afghanistan), Vanessa Nakate (Ouganda) et Ursula von der Leyen (Allemagne) …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire