XXIème Session de CEEAC : Qu’en retient-on ?

Que retenir de la XXIème Session de CEEAC ?

La XXIème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) a été lancée le lundi 25 juillet 2022 à Kinshasa. A l’ordre du jour, plusieurs points ont été au rendez-vous notamment la présentation du Rapport des travaux du Conseil des Ministres ainsi que l’examen et adoption des recommandations du Conseil des Ministres, avant la signature du Communiqué final par les participants.

S’agissant de la Transition politique en République du Tchad, la Conférence s’est félicitée du processus de transition dans cet État membre qui se poursuit sereinement, malgré les multiples difficultés. Elle a salué les étapes importantes qui ont été franchies, notamment les préparatifs du dialogue national inclusif prévu pour le 20 août 2022.

La Conférence a également félicité le Président du Conseil Militaire de Transition, le Gouvernement et le peuple tchadien pour le respect des engagements internationaux pour lesquels la République du Tchad a souscrit. Elle a exprimé ses remerciements au groupe international des partenaires qui soutiennent la transition au Tchad sous conduite de l’Union Africaine.

S’agissant de la situation politique et sécuritaire de la région, notamment à l’Est de la République Démocratique du Congo, la Conférence a appelé à la solidarité communautaire et suivant le principe de la complémentarité, elle a instruit la Commission d’adhérer à la feuille de route de Luanda relative à la cessation des hostilités par le groupe rebelle M23 et son retrait immédiat des positions actuellement occupées, conformément au Communiqué final du mini-sommet de Nairobi.

En solidarité à la République Centrafricaine, la Conférence s’engage à poursuivre son plaidoyer au Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la levée de l’embargo sur les armes injustement imposé à ce pays membre. A cet effet, elle invite le Groupe des Ambassadeurs des Etats membres de la CEEAC à New-York à s’impliquer pour cette cause. La Conférence a exhorté les Etats membres à organiser les ateliers nationaux et à participer aux ateliers thématiques régionaux préparatoires à la première Conférence Maritime de la Communauté, prévue à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, pour le mois de novembre 2022. En outre, la Conférence a exhorté les Etats membres à participer à la préparation de la session extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement consacrée au développement des infrastructures en Afrique Centrale. Au regard des enjeux de la finance climatique, la Conférence a instruit la Commission de la CEEAC de tenir désormais compte, dans le cadre de la mobilisation des ressources, des Institutions financières régionales existantes et celles nouvellement créées, notamment le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo.

Il sied de noter que plusieurs invités ont participé à ces travaux de 48 Heures dont les Chefs d’Etat de la République du Tchad, Carlos Manuel, de ka République Centrafricaine Faustin Archange TOUADERA et Carlos Manuel VILA de la République Démocratique de Sao Tomé et Principe.

Une session qui intervient pendant que les populations de la partie Est de la RDC multiplie des manifestations pour réclamer le départ définitif de la MONUSCO

Jules NINDA

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Direction de l'Autorité de l'Aviation Civile

RDC : Des dossiers accablants à la Direction de l’Autorité de l’Aviation Civile

Un dossier accablant a été ouvert au parquet accusant la direction générale de l’Autorité de …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire