Théo Ngwabidje Kasi

RDC : De Théo Ngwabidje à Aselo et de Aselo à Ngwabidje, je t’aime pour ma santé financière

L’invitation du Gouverneur de la province du Sud-Kivu et du Président de l’Assemblée Provinciale de la même Province à Kinshasa par leur hiérarchie suscite une vive émotion dans le chef de la population SudKivutienne.

Cette invitation rappelle plusieurs faits qui ont émaillés la province précitée suite à plusieurs motions initiées par les députés provinciaux accusant le gouvernement provincial de mauvaise gouvernance.

Elle également fait renaître de l’espoir au sein de la population de cette province qui voit un rétropédalage du Ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières au chevet d’un Gouverneur mal aimé et accusé de tous les maux.
La population attend depuis un long moment, des décisions responsables provenant de la capitale congolaise et qui ne feront pas froid au dos.

Cette invitation constitue un appât pour le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’intérieur, Daniel Aselo OKITO qui doit enfin se racheter et sauver son honneur et surtout l’image de tout un gouvernement.

Mais qu’est-ce qui se passe au juste ?

Depuis 2019, le Gouverneur du Sud-Kivu a échappé de justesse de plusieurs motions suivies par des décisions politico-judiciaires farfelues.

Néanmoins, la dernière évolution est liée à l’implication de l’Inspection Générale des Finances accusant le Gouverneur Théo Ngwabidge KASI d’un détournement de plus de 4.000.000 des dollars américains.
S’en est suivi la demande de l’assemblée nationale sur l’exploitation illégale des minerais dans le territoire de Mwenga, le crédit de 1.000.000 des USD reçu de la Banque commerciale pour la réhabilitation des infrastructures en province, dont la moitié a servi à doter les députés provinciaux des frais d’installations.

L’autre fait c’est aussi les tripatouillages liés à son adhésion à l’UDPS Sud-Kivu et les faux PPP qui servent de vase communicante.

Sud-Kivu, province-mystère !

La province du Sud-Kivu est atypique, compliquée et couronnée d’un médaille du rejet. Elle est connue pour sa mode de qui aime bien châtie bien.
Elle vomit et dès qu’elle y parvient, elle vous sort du bon venin comme l’a révélé un acteur acteur de la societe civile.
 »Une province vipère », dit-il.

A cet effet, le Ministre de l’intérieur Daniel Aselo ne connaît donc sur quoi il joue; d’où il en sera victime du fond de son soutien à Théo Ngwabidge, rejeton connu à cause de sa mauvaise réputation dans les détournements des fonds publics en province du Sud-Kivu qu’il dirige depuis 4 ans.

Nombreux sont ceux qui pensent que le Gouverneur applique une méthodologie drastique portant sur des arrestations arbitraires, aux enlèvements des journalistes et des activistes des droits de l’homme et d’autres qui sont en exile.

Il en est de même pour ses ministres et agents de son cabinet provincial impayés depuis plus de 6 mois.
En quoi le VPM de l’intérieur accompagne t-il le Chef de l’Etat en protégeant un Gouverneur à la recherche du gain facile?

 »Le Ministre de l’intérieur ne va pas nous échapper et la victime principale c’est le Chef de l’Etat pour sa passivité sur la gouvernance du Sud-Kivu », dixit notre interlocuteur.

Entre temps, la décision qui sortira de Kinshasa a un impact direct sur l’image du Chef de l’État, et surtout en cette période préélectorale.

 »Nous allons les mettre tous devant leurs responsabilités et d’ailleurs nous n’accepterons jamais que le chef de l’Etat s’exprime devant la population du Sud-Kivu en présence de Ngwabidje. Il a intérêt à suivre la voix du peuple car Son Aselo ne nous forcera pas jamais, il n’est pas capable de nous mobiliser », déclare un défenseur des droits de l’homme en province du Sud-Kivu.

 »Comment vont-ils se prendre devant un rapport de la Présidence élaboré par l’inspection Générale des Finances?« , s’exclame t-il.

Le VPM de l’intérieur doit s’ammender et faire respecter l’institution Présidentielle en charge de la police financière de la République.

Il faut noter que le Gouverneur Théo Ngwabidje est connu pour ses vagabondages politiques et en homme caméléon qu’il qualifie de dynamisme politique.

En rappel, il a été au PPRD tout en faisant des cotisations à l’UNC. Puis il a quitté le PPRD pour l’AFDC tout en ayant des liens avec l’UNC et le PPRD. Il a, par la suite, migré de l’AFDC de Bahati pour l’AFDC de Néné Nkulu à cause de ses liens avec le PPRD, puis de Néné Nkulu il retourne à l’AFDC de Bahati LUKWEBO pour enfin mener des contacts avec le parti de Guy Loando et chute à l’UDPS pour sauver sa peau.

Les décisions de Kinshasa donneront une nouvelle donne pour la délivrance de la province du Sud-Kivu !

Rédaction

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Nelly Imani Kahebe

Politique/Mise en place des Secrétaires Nationaux à l’ACP : Nelly Imani Kahebe exprime sa gratitude à Gentiny Ngombila

A quelques heures de sa nomination comme Secrétaire Nationale en Charge de l’Industrie, Petites et …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire