Joseph Kabila - RDC

RDC : Le Front Commun pour le Congo, la nouvelle coalition électorale de Joseph Kabila

La décision de création de cette plateforme électorale a été prise  à la ferme présidentielle de Kingakati, située à près de 80 km du centre-ville  de Kinshasa  jeudi 07 juin 2018 dans une réunion conclusive de la retraite gouvernementale tenue le jeudi 12 avril 2018.

Le front commun pour le Congo est une plateforme essentiellement électorale  qui regroupera  les membres du gouvernement d’union nationale que préside le premier ministre Bruno Tshibala.  Elle reste ouverte à l’adhésion des partis et regroupements politiques, des personnalités indépendantes et de la société civile.

Pour Lambert Mende, porte-parole du gouvernement qui a fait le compte rendu de la «  retraite gouvernementale » à kingakati, cette nouvelle machine politique est placée sous l’autorité morale de Joseph Kabila. Elle est composée de la majorité présidentielle (MP) et des plates-formes et partis des «  opposants » membres du gouvernement d’union nationale dirigée par Bruno Tshibala.

L’objectif est donc clair, permettre à ses membres de participer à la conquête du pouvoir à tous les niveaux au terme des prochaines élections. Il sera ainsi question de présenter un candidat unique à la présidentielle du 23 décembre 2018.

Mais la grande question que tout le monde se pose est celle de savoir si ces membres du gouvernement venus  de l’opposition  vont toujours se considérer comme opposants. Car ce nouveau mariage devrait avoir des conséquences.  Pour beaucoup d’observateurs, le gouvernement actuel ne peut plus être considéré comme gouvernement d’union nationale, car il existe désormais en son sein un seul camp politique aux objectifs communs appelé le FCC.

PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

grève des médecins

RDC : En grève depuis trois mois, les médecins de nouveau dans les rues de Kinshasa

Les médecins de la République Démocratique du Congo ont assiégé le rond point Kintambo Magasin …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire