franc-congolais

RDC : Le social des congolais en péril ?

En tout cas c’est la question que plus d’un congolais se pose aujourd’hui avec la publication par le ministère des finances du plan de trésorerie qui réduit de 33,5% les assignations des recettes fiscales et non fiscales des régies financières.

Avec le taux budgétaire de 1 687,9 CDF/USD, les recettes publiques passent ainsi de 13 869 milliards de CDF (8,2 milliards USD) à 9 195,6 milliards de CDF (5,4 milliards USD). Et donc forcément, tous les gros projets initiés par le Président Félix Antoine Tshisekedi pour améliorer les conditions de vie des congolais risquent de ne pas voir un début d’exécution.

Il faut noter ici que déjà au mois de janvier, avec la dépréciation du franc congolais par rapport au dollar américain, le panier de la ménagère a subit un grand choc. Car les denrées de premières nécessités ont depuis cet instant doublé voir triplé de prix.

Dans certains marchés de Kinshasa, un sachet de sucre de 5kg qui coutait 6.500 FC (3,88 USD) se négocie actuellement à 11.500 FC (6,86 USD). Un carton de poisson salé qu’on se procurait à 70.000 FC (41,76 USD) revient à 100.000 FC (59,65 USD). Un sac de haricots vendu à 190$ en 2019 revient maintenant à 250 USD. La liste n’est pas exhaustive…

Alors les congolais se demandent si Felix Tshisekedi est vraiment « le sauveur » qu’ils attendaient ou doivent-ils attendre un autre !

PB

Lire Aussi Sur Matininfos.NET

Sylvano Kasongo et les journalistes

Incidents de la marche du 15 septembre : des journalistes trouvent un compromis avec le Général Kasongo

Le Commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo a reçu …

Avez-vous aimé l'article? Partagez et Laissez votre commentaire